Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Projet Scouts et Guides de France Bénin

Un petit retour d'une grande aventure vécue au Bénin par 4 Compagnons de Bellaing au mois d'aout 2006, par ici la visite ...

le Jeudi 03 août 2006 Tout le mois d\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\

 

Nous l’avons fait !

Quoi ? Mais quoi ? Dis dis dis !!! Eh bien, réaliser notre rêve,  partir en tant que scout de France, aider et partager avec un autre pays, une autre culture, une autre mentalité : le Bénin.

Mais c’est où ça le Bénin ? Première question que l’on s’est posée et que l’on nous a posée… c’est ici => http://www.gouv.bj/img_interne/carte_afrique.jpg

Et vous aviez quelque chose à faire là-bas ? Oui oui, notre projet était de partir remonter une bibliothèque dans la ville d’Abomey-Calavi, ville dortoir qui n’a malheureusement aucun lieu de loisirs et de détente pour les enfants dont les parents vont travailler dans la grande ville voisine, capitale économique, Cotonou.

 

Nous avons lancé l’idée de partir aider une autre population dans le besoin il y a deux ans, pour notre grand projet humanitaire compagnon. Mais nous nous y sommes vraiment mis l’année dernière, au même moment où nous reprenions la maîtrise scoute.

De contacts en contacts, de lettres en lettres, de petits boulots en petits boulots, de rencontres en rencontres, nous avons bâti notre projet.

Et nous voilà début août, au pied de l’avion…ça y est, on y est…Tous les quatre…Mais qui au fait ? Je vous présente Perrine, Marco, Nico et moi, François.

Nous survolons l’Afrique, de nuit, puis nous arrivons à l’aéroport par 24°C à 3h30 du matin.

Nous rencontrons notre contact, Régis Gandaho, directeur de l’ONG Galop-Solidarité,  dans laquelle nous allons remonter la bibliothèque. Nous goûtons tout de suite à l’Afrique : voyage en camionnette dont les portes ne ferment pas, le nez collé à la vitre, on observe le Bénin « by night », et on découvre la pauvreté, les personnes dorment devant chez eux , sur le trottoir, dans un pneu de camion, sur leur mobylette… On est vite mis dans le bain !

Les jours passent et nous découvrons peu à peu la vie béninoise avec son accueil très intense, sa pauvreté, sa pollution abondante, son décor… Malgré la pauvreté omni présente, les enfants ont le sourire, s’amusent toute la journée avec un ballon, un pneu, un bâton. Cette joie de vivre béninoise se retrouve dans chaque regard, pour un stylo donné, un pin’s ou tout simplement un sourire réciproque.

C’est toute une autre vie, dépaysement total. Nous apprécions vraiment le goût des choses simples que l’on oublie dans notre bonne vieille métropole.

Coté chantier, petit changement de programme. La confection des tables, bancs, fenêtres de la bibliothèque s'est transformée en construction de la totalité de la toiture. Cette toiture représente un peu notre projet, nous l’avons bâtie grâce à l’aide de personnes de tout horizon, un édifice à long terme, un aboutissement pour les enfants et toute une population qui pourra apprendre, étudier, se distraire et rencontrer d’autres personnes sous un toit. La mentalité est très différente de la notre, avec ses aspects positifs (sourire à un inconnu dans la rue, l’accueil avec le vrai sens du mot Accueil…) et ses aspects négatifs, du moins sur un chantier,  où personne ne se presse, chacun travail comme bon lui semble. Les moments passés sous la charpente et sur la charpente à 5m du sol nous ont beaucoup appris. Le ferrailleur vous fabrique toute une armature pour le chaînage à partir de simples tiges de fer à la force des bras, le maçon, du haut de ses 13ans se sert de sa tête autant que de ses mains : il porte dessus un seau d'eau, une poutre, un sac de 50kg de ciment, et pieds nus dans le ciment il fait son béton.

Là-bas, tout se récupère, pas de gaspillage, on fait tout avec rien! (Poteaux électriques en petit bois, maisons rafistolées en tôles, barbecues en jantes de voitures...), ce qui nous fait réfléchir sur notre façon de vivre en Europe !

Nous avons découvert une autre partie du Bénin en allant à un pèlerinage avec 15000 béninois et des pays frontaliers, en découvrant la brousse,  les parcs animaliers,  la montagne,  les cascades d'eau, ...

Que de souvenirs…de paysages…de sourires d’enfants… de rencontres… d’échanges… Tous ces moments partagés pendant un mois nous ont fait beaucoup réfléchir sur notre façon de vivre, nous a fait prendre conscience du bonheur que nous avons la chance d’avoir.

 

Nous apportons fin septembre  des livres, des jeux, un ordinateur pour remplir la bibliothèque et l’ONG Galop-Solidarité cherche des personnes pour faire un projet comme le notre dans le but de créer un terrain de jeux, un dortoir (car il y a des enfants qui ne savent pas où dormir), une salle de jeux, un potager…. Je me ferais un plaisir de vous mettre en contact avec l’ONG et de suivre le projet.

Un article (dont j’ai eu dû mal à raccourcir) ne suffit pas pour tout vous raconter ce que nous avons vécu au Bénin, nous organiserons un retour de camp car les photos parlent d’elles mêmes, je vous tiens au courant !

 

                                                                              François et toute l’équipe compagnon de Bellaing

 

Article publié par Catherine MEIGNAN • Publié Samedi 14 octobre 2006 • 3406 visites

Haut de page