8ème édition du pélécyclo

Pour la 8ème édition du pélécyclo, ce sont 30 jeunes emmenés par leurs animateurs ou inscrits individuellement qui se présentent ce matin du 9 juillet dans la cour de l'ensemble Saint Luc de Cambrai.

 

pelecyclo-2021 pelecyclo-2021  pelecyclo-2021 2 pelecyclo-2021 2  pelecyclo-2021 3 pelecyclo-2021 3  

 

Pour sa 8ème édition et pour la première fois, la pastorale des Jeunes emmène les pélécyclistes dans la campagne autour de Cambrai et de Solesmes, et plus seulement dans l’Avesnois.  C’est aussi l’expérimentation d’une nouvelle date en posant le pélécyclo au début du mois de juillet et non plus durant le we de la Pentecôte.

 

Les vacances viennent de commencer, et le pélé cyclo arrive à point : il est temps de redécouvrir la liberté, l’insouciance, la détente et la joie d’être ensemble avec l'intention de se dépenser et de passer un peu plus de temps avec le Seigneur.

Objectif ? Partir en pèlerinage sur les chemins du diocèse, et revenir différent. C’est le souhait du père Emmanuel lorsque débute ce pélé cyclo version 2021 qui démarre dans notre cathédrale, auprès de Notre Dame de Grâce. 

 

Un week end inspiré par “Christus vivit”

 

Le départ est lancé par un temps de prière avec les parents.  NB : la dynamique de l’animation du week-end est inspirée par “Christus vivit”. Ainsi, chaque temps spirituel sera traversé par un thème choisi dans cette exhortation apostolique écrite par le pape François à tous les jeunes.

 

Dieu nous veut heureux en recherchant l’amitié avec Lui et avec les autres. Au moyen de l’image d’une roue de vélo, le père Emmanuel nous aide à comprendre comment chacun peut se rapprocher à la fois de Dieu et des autres. Le centre, l’axe de la roue, c’est Dieu. Imaginons que chacun soit positionné sur un des rayon de la roue. Si l’on se rapproche de l'axe, on se rapproche, par là même, des autres. Image marquante pour comprendre que la joie réside tout à la fois dans la proximité avec les autres et avec Dieu !

Le top départ est donné par Marie dans la cour du presbytère. Après avoir écouté les instructions et les recommandations, les 4 équipes s’élancent les unes après les autres. Durant ce départ échelonné, le père Eric se fait guide de la cathédrale en évoquant les événements et les figures marquantes du diocèse.

 

 

Ce sont entre 130 (parcours long) et 95 km (parcours court) qui seront pédalés par les jeunes pélé-cyclistes. Outre les recommandations, le trajet est balisé au moyen de fléchage sur la chaussée. Les animateurs qui ne roulent pas sont embarqués dans les voitures et positionnés aux endroits stratégiques pour ravitailler et sécuriser la traversée des intersections. Une “voiture balai” permet aussi de pallier toute éventualité d’abandon.

 

Les lieux et les moments marquant du pélécyclo

 

3 séminaristes (Julien, Romain et Clément) et 2 prêtres (Père Emmanuel et père Théophane) nous accompagnent durant tout le pélécyclo. Jeux, prières et coups de pédales rythment le parcours avec des lieux et des moments marquant :

 

  • Les fameuses “popeball” sont disséminées tout au long des étapes et sont toujours attendues avec curiosité et impatience. - “Mais où sont-elles cachées ?” - A l’intérieur, une citation de Christus Vivit est à coller dans le livret et relue lors des temps calmes des veillées pour nourrir ses réflexions.

 

pélé-cyclo-2021 pélé-cyclo-2021  pélé-cyclo-2021 2 pélé-cyclo-2021 2  pélé-cyclo-2021 3 pélé-cyclo-2021 3  

 

  • La chapelle d’Amerval. Lors de notre arrivée à Amerval, Lise et Jaynovan nous font visiter la chapelle. Elle est restaurée depuis 2018 par tout le groupe des jeunes du doyenné de Solesmes emmenés par Brigitte et Fabien. La prochaine étape est de réaliser bientôt les vitraux représentant Saint François d’Assise et Sainte Maxellende. La prière du pape pour notre terre clôt ce temps avant d’enfourcher nos vélos pour Solesmes.

 

pélé-cyclo-2021 3 pélé-cyclo-2021 3  pélé-cyclo-2021 pélé-cyclo-2021  pélé-cyclo-2021 2 pélé-cyclo-2021 2  

 

  • L'institution Saint Michel de Solesmes nous accueille pour deux nuits. Le directeur C. Lobry ouvre les portes de son établissement et nous permet de s’y reposer et de s'y restaurer. Hélène Dequidt, l’adjointe en pastorale, nous suit tout le week end avec ses chants et sa guitare. Deux nuits à l’institution, ça fait deux veillées.

    Une veillée méditative le vendredi soir et une veillée plus festive (le samedi) avec Eric Daneels. Pour l’une, Clément nous aidera à entrer dans la démarche de la lectio divina. Pour l’autre, Romain nous donnera l’occasion de réfléchir à notre amitié avec le Christ en regardant avec attention l’un des vitrails de la chapelle.

    La veillée sketch remporte un franc succès auprès des jeunes comme des animateurs (les animateurs ont eux-mêmes mouillé leur chemise!...). 

 

pélé-cyclo-2021 pélé-cyclo-2021  pélé-cyclo-2021 2 pélé-cyclo-2021 2  pélé-cyclo-2021 3 pélé-cyclo-2021 3  

 

  • La messe du dimanche à Quérénaing avec tous les paroissiens (et avec une demi-heure de retard sur le timing prévu). Le père Emmanuel attire notre attention sur la mission que tout chrétien doit avoir : être prophète de l’espérance. Ne soyons pas des prophètes de malheur comme notre monde en a tant ! mais soyons attentifs aux signes du printemps, à la lumière, à tout ce qui fleurit et refleurit ! Tout comme le vélo a besoin de nous, de nos jambes et de nos bras pour avancer, usons de l’espérance pour aider Dieu à établir son royaume. 

 

pelecyclo-2021 2 pelecyclo-2021 2  pelecyclo-2021 pelecyclo-2021  pelecyclo-2021 3 pelecyclo-2021 3  

 

L’aspect sportif et dépassement de soi

 

Tout au long du parcours, les jeunes ont vraiment pu vivre l’amitié entre eux. Les équipes sont soudées. Certains habitués à la performance tracent mais comme la consigne est donnée de s’attendre, ils arrivent à patienter aux intersections, parfois… Ou pas.. Quitte à devoir rebrousser chemin pour retrouver les siens ^^. L'entraide est bien là, les plus forts aidant ceux qui avaient plus de mal à avancer.

 

Lors de la dernière étape, les jeunes de l’équipe de Romain se sont soutenus les uns les autres, ils se sont encouragés pour finir par arriver ensemble, sans “abandon” ou renoncement. C’est aussi ça le pélé cyclo : se dépasser physiquement, (re)découvrir le goût de l’effort et la satisfaction d’arriver là où on nous attend !

 

Finalement, le pélécyclo, c'est comme la vie et la foi, c'est un sacré sport ! Avec des moments où on a du mal à avancer, où il y a parfois des crevaisons, des chutes, et où on se laisse complètement distancer. Mais le Seigneur est toujours à nos côtés. Et il n'arrête pas de nous dire "Je suis avec toi !". Pour tous ceux tentés par l'aventure : rendez-vous l'année prochaine aux même dates pour un nouveau pélécyclo de ouf !

 

Merci à tous ceux qui ont oeuvré à la réussite de ce pélé-cyclo 2021 ! 

 

pelecyclo-2021 pelecyclo-2021  pelecyclo-2021 2 pelecyclo-2021 2  pelecyclo-2021 3 pelecyclo-2021 3  

 

pélé-cyclo-2021 pélé-cyclo-2021  

 

Article publié par A-Fleur M • Publié le Mardi 13 juillet 2021 • 743 visites