Bières et abbayes, quelques témoignages

Le week end “Bières et abbayes” est une proposition alliant marche, détente et temps spirituels en direction des “jeunes pro”. Ce sont les abbayes de Chimay, de Leffe et de Maredsous que le groupe à découvert l’espace de ce week end des 4 et 5 mai 2019.

En Belgique se trouvent des Abbayes dont les frères brassent ou ont brassé la bière. Vous en connaissez sûrement ! Chimay, Leffe, Ciney, Triple Carmélite, Paix-Dieu, Affligem...

 

L'idée de ce week-end n'est pas de toutes les faire (ce serait impossible !), mais de prendre le temps d'en découvrir trois : Chimay (l'Abbaye de Scourmont), Leffe et Maredsous.

 

C'est ce qu'a fait le petit groupe de "Jeunes pro" du diocèse de Cambrai avec Marie et le père Théophane en ce début de mai 2019. Voici le témoignage de quelques participants : 

 

19 Chimay 4 19 Chimay 4  

"J'ai vécu une très belle expérience à la découverte de la vie des moines. J'ai surtout été touchée par le silence à l'abbaye trappiste ce qui m'a permis de rentrer plus en profondeur dans la prière. Un grand merci à vous d'avoir organisé tout ça ! " (Chloé)

 

 

 

 

 


19 Chimay 3 19 Chimay 3  

 

 

 

 

"​Le weekend à l'abbaye de Belgique, pour moi c'est comme un oasis de paix qui se cache de l'extérieur. C'était un moment de ralentir le pas dans la vie quotidienne et d’écouter le Seigneur. Merci." (Joseph).

 

 

 

 

 

 

 

 

 


19 Maredsous 7 19 Maredsous 7  

 

"J’ai super aimé le week-end en Belgique. J'ai beaucoup aimé l'abbaye de Maredsous avec la visite du frère, c’était très bien” (Emmanuel)

 

 

 

 

 

 


19 Chimay 9 19 Chimay 9  "J'ai été très touchée par la différence entre les trois bières... euh non, entre les trois abbayes (quoique les bières aussi, à vrai dire).
Bénédictin, Prémontré, et Cistercien : trois modes de vies différents, mais trois modes de vie pour Dieu et qui se retrouvent dans la prière et dans la vie donnée, que ce soit de manière contemplative ou apostolique.
Cela s'est beaucoup ressenti lors des rencontres avec les frères qui ont pris le temps dans chacune des abbayes de nous faire découvrir l'identité propre de leur communauté, et de leur vie.
J'ai été particulièrement enchantée que le frère hôtelier de l'Abbaye de Maredsous nous fasse visiter la bibliothèque, qui nous laisse imaginer des kilomètres de rayonnage d'histoire, de liturgie, de théologie, de vie monastique... Pour un peu, on se serait retrouvé dans une intrigue d'Umberto Eco !” (Marie)

 


19 Chimay 7 19 Chimay 7  

Pour ma part, je n’ai qu’un mot, qui est que je vous invite à réitérer cette belle aventure. 

Spirituellement et culturellement parlant, c’est une réussite. 

 Cela fait toujours du bien de trouver un temps de ressourcement et en somme, l’abbaye de Chimay est vraiment un lieu idéal pour apprécier la présence de Dieu et l'opportunité de travailler sur soi-même. 

J’ai vraiment apprécié le week-end, et vous remercie sincèrement, car par ailleurs se sont de nouvelles rencontres que j’ai fait.  (Peterson)

 


Ce week end été vraiment appréciable : la paix, le silence, la joie, le partage sont les maitres mots. Ce qui m’a le plus touché est le fait que les moines qui vivent hors du monde soient autant impliqués dans le monde. (Hervé)

 


 

Merci aux communautés visitées pour leur accueil. Elles ont montré par là qu'elles pratiquent ce sur quoi le pape a mis l'accent dans son exhortation apostolique "Christus Vivit" (l'Exhortation du pape à la Jeunesse) :

 

243. [...] C’est toute la communauté qui doit se sentir responsable d'accueillir les jeunes, de les motiver,  de les encourager et de les stimuler. Cela implique que l’on regarde les jeunes avec compréhension, valorisation et affection, et qu’on ne les juge pas en permanence ni qu’on exige d’eux une perfection qui ne correspond pas à leur âge.

Et merci aux jeunes pro pour leurs témoignages ;)

Article publié par Anne- Fleur • Publié le Lundi 20 mai 2019 • 531 visites