Un carême d'enfer !

Lucifer en a clairement ras le bol des écolos. (Oui, oui, Lucifer !). Il va profiter du Carême pour dire ce qu’il pense, tiens ! Mais Séraphin lui rétorque ! :)

Lucifer vous parle... Voilà que le pape François invente un nouveau péché… le péché écologique !!! Sale affaire ! je risque encore de perdre des clients ! J’avais pourtant bien planqué le mal dans cette niche... Il faut contre-attaquer ! Pas une minute à perdre !

 

Mercredi, 2ème semaine de Carême

 

Allez on ne se décourage pas ! Le carême avance, c’est dur. J’aime tellement faire tomber ceux qui font des efforts. C’est LE moment propice pour lancer mes filets.

 

demon demon  J’ai pensé à une nouvelle étape dans cette histoire de péché écologique. Là je fais dans la subtilité : l’aveuglement ! Je m’appuie sur cette sorte de capacité des humains à ne pas voir ce qui les dérange. Vous voyez ? Quand ils passent devant un clochard sans le regarder, un classique. Ou quand ils voient arriver de loin un mec du lycée assez pénible et qu’ils s’arrêtent en contemplation devant une vitrine.

 

Je sais, c’est vu et revu, mais ça fonctionne si bien.

 

Bref j’applique le même principe à l’écologie. Ils ne peuvent pas ignorer ce qui se passe. Du moins ils en ont une perception. C’est ce que j’adore avec leurs sens pitoyables, ça leur arrive dans les mirettes qu’ils le veuillent ou non. S’ils ferment les yeux ça entre par les oreilles. C’est si facile. Les humains sont des entonnoirs. Et c’est là que je les attends : dans le traitement de l’information. Mon but : qu’ils choisissent de ne pas voir.

 

Tchop tchop ! Un péché à fragmentation ! Conçu comme une de ces horribles poupées gigognes.

 

Grosse poupée, un peu évidente : refuser de voir. Mais non, il ne se passe rien. On a déjà eu des périodes glaciaires.

Moyenne poupée, plus gênante : le regard sélectif. On part aux Bahamas, Moumoune ?

Petite poupée, tellement cynique : détourner le regard. Tiens c’est marrant j’entends plus les oiseaux. Ils sont peut-être passés en ultra sons ?

 

Ce qui me fait marrer c’est que le Saint de Dieu les avait prévenus en son temps : « Vous avez des yeux et vous ne voyez pas, vous avez des oreilles et vous n’entendez pas ! » Rien n’a changé. Et pour moi c’est tout bénéf.

 

ange ange  Pour répondre à Lucifer, Séraphin puise ces extraits dans la Parole de Dieu

Jn 3, 19-21 :

Hb 12, 25-29

 

Comme acte "concret", Séraphin encourage à s'informer pour toujours mieux comprendre, apprendre et être davantage “citoyen”.

A nous de choisir comment nous voulons nous engager et quel type d’engagement nous sommes capable de prendre et de tenir :)

 

Quelle est notre empreinte écologique ? 

footprintcalculator.org

 

Connaissons-nous notre empreinte sur le climat ? 

https://nosgestesclimat.fr

 

Quelle est l’empreinte carbone de nos comptes bancaires ? 

tinyurl.com/sm6z9urk

 

Mercredi, 1ère semaine de Carême

 

demon demon  Bon je tiens un filon, là. Je vois bien que beaucoup en ont assez de l’écologie, c’est un sujet hyper culpabilisant, c’est parfait. Est-ce que j’en fais assez ? Si je prends l’avion combien d’ours polaires vont mourir ? Voilà qui doit s’insinuer dans les esprits. Jusqu’au ras-le-bol !

Nouveau chantier : le recyclage.

J’imagine un plan d’attaque en plusieurs étapes : diviser ; décourager ; abandonner.

 

Premier niveau : diviser, ma marque de fabrique, mon coeur de métier. Je vais creuser la division entre ceux qui recyclent et ceux qui ne recyclent pas, ceux qui n’en n’ont rien à faire ; ceux-là sont mes alliés naturels. D’abord j’aimerais bien que ceux qui trient leurs déchets conçoivent du mépris pour ceux qui ne le font pas. Bam première chute. Et en face je cultive la fainéantise, l’égoïsme. A quoi bon trier les déchets ? Ça reste des poubelles de toute façon. Bam deuxième chute.

 

Deuxième niveau : décourager. Là j’attends tout ceux qui sont de bonne volonté. Ils trient leurs déchets comme ils peuvent, les pauvres. Pour décourager rien de tel qu’une question à laquelle je ne peux pas répondre : est-ce que ma poubelle jaune est vraiment recyclée ? L’angoisse monte.

Et pour décourager encore plus, le grand face à face avec la réalité : je trie mes déchets mais pas sûr que les entreprises le fassent. En plus il y a tant de choses qu’on ne sait pas recycler. Finalement, est-ce que c’est vraiment utile ? Je ne vois pas trop de résultat.

 

Troisième niveau : abandonner. C’est l’aboutissement de mon travail de sape. C’est un bon sujet le recyclage, parfait pour un travail diabolique, c’est un peu ridicule, pas très visible. Du coup ça ne semble pas très grave de laisser tomber. Et hop ! Le plastique dans l’océan !

 

ange ange  Séraphin rétorque en puisant dans la Parole de Dieu :

Mt 7, 1-5
Ge 1


Et comme geste concret, vous trouverez des infos pour mieux comprendre le tri :
https://www.edeni.fr/comprendre-le-recyclage/comment-trier-ses-dechets/ 

 

Mercredi des Cendres

 

demon demon  D’abord  surfer sur le ras de bol de certains à propos de l’écologie. C’est vrai qu’on en parle beaucoup : je peux jouer sur la lassitude ….. Et tant mieux si certains écolos sont parfois bien ennuyeux, cela va m’aider ! Profitons des écolos rabat-joie qui semblent contre tout. Il faut que j’endorme les consciences !

 

Profitons aussi de ce Covid et des restrictions ! Les gens sont tellement fatigués des efforts à faire (masque, couvre-feu etc…) qu’il leur reste peu d’énergie pour se mobiliser pour le reste ! Il faut que je murmure à leur oreille : « Tu feras des efforts sur l’écologie plus tard ! Pour le moment, la vie est déjà assez compliquée pour en rajouter ! »

 

Oui, jouer sur la difficulté du moment ! On mérite bien quelques compensations pour tenir le coup ! Et pas si grave de manger plus que d’habitude, d’acheter plus que de besoin …. , de changer de fringues et de téléphone plus que de raison ….

 

Et puis, persuader qu’il y a plus grave que le gaspillage ! Qu’il faut s’occuper des sujets prioritaires : la pandémie, les abus, les dictatures, la méforme de Mbappé …

 

Il faut aussi que j’utilise la comparaison ! Ça marche bien pour favoriser le péché ! Genre … « par rapport aux usines et à certains pays, c’est quand même pas grave mon petit gaspi perso ! »  

 

Allez, en avant Satanas ! Y’a du boulot !

 

Signé 666

 

ange ange  Séraphin riposte avec la Parole de Dieu !

 

Matthieu 6, 19-21

Matthieu 6, 24-36

 

et une action concrète !

 

Séraphin vous propose 2 semaines de jeûne pour se confronter ensemble devant Dieu à la crise écologique et vivre une transformation dans notre rapport à la Création ! Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site Detox la terre

 

Article publié par Anne- Fleur • Publié le Mercredi 17 février 2021 • 662 visites