/* */

Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Déroulement du pélécyclo

Parcours, étapes, hébergement, lieux visités

La 5ème édition du pélécyclo en Avesnois a démarré à Ferrière-la-Grande. Après l’accueil administratif et le contrôle sécurité des VTT dans la cour des services techniques de la commune, les jeunes VTTistes, leurs parents et l’équipe d’organisation se sont retrouvés dans l’église pour un temps de prière autour du chapitre 12 de l’épitre aux Romains :

« En un corps unique, nous avons plusieurs membres » … « Soyez unis les uns aux autres par l’affection fraternelle » … « Rivalisez de respect les uns pour les autres » … « Ne ralentissez pas votre élan, mais restez dans la ferveur de l’Esprit » … « Tenez bon dans l’épreuve » … « Vivez en paix avec tous les hommes ».

Des conseils opportuns pour ces trois jours de vie ensemble en vélo, où chacun est appelé à se dépasser : qui dans la patience à attendre les plus faibles, qui dans l’effort pour arriver au bout de l’étape, qui dans l’aide pour celui qui vient de crever, qui dans le respect pour les autres…

 

Lors de la pause du midi à Sars-Poteries, Anne a témoigné de l’apostolat de l’Association Aide aux missions qui apporte un appui logistique au service de l'évangile dans des pays d’Afrique ou d’Amérique du Sud, et ici-même par l’ouverture d’une boutique solidaire. Toujours à Sars, Jean-Baptiste, jeune trisomique a aidé les jeunes à entrer dans la contemplation des tableaux de sœur Claire Schmeltz : Saint Joseph, le prophète Elie, le lavement des pieds…

 

Les parcours nous ont ensuite emmené à l’Institution Saint Thérèse d’Avesnes, puis le lendemain midi à la pierre d’Haudroy et le soir à l’Institution Saint Pierre de Fourmies, avec une course d’orientation le lundi dans la forêt de Fourmies. Trois jours pour admirer une fois encore les paysages magnifiques de bocages, de bois et de forêts de la belle région de l’Avesnois.

 

Au long du week-end, les temps de prière, de réflexion, de méditation ou de partage ont invité chacun à se demander comment devenir un artisan de paix : par quel travail sur soi, par quel pas vers les autres, faire grandir la paix là où on est. Ce n’est que par cette implication personnelle que la paix peut grandir dans le monde.

 

Les veillées, les jeux, les sketches, les temps fraternels qui sont aussi la marque du pélécyclo, ont bien sûr émaillés les trois jours jusqu’à la remise des prix finale :

  • prix du 1er inscrit : Clément
  • prix de l’incident technique : Louis
  • prix de la plus belle chute : William
  • prix du courage : Baptiste
  • prix Waze : Violaine et Tanguy
  • prix du parcours le plus long : l’équipe Avesnes / Bavay
  • prix de l’ambassadeur du pélécyclo : Tom

Thibault et Amandine, par leur 4ème participation au pélécyclo rejoindront l’an prochain l’équipe d’organisation, après Joseph, Alex, Louis et Océane en 2017.

 

Comme chaque année, le barbecue final préparé par les cuisiniers d’Elior a terminé le pélécyclo par les retrouvailles des parents dans une ambiance joyeuse et champêtre.

Article publié par Service com • Publié Jeudi 31 mai 2018 • 14 visites

Haut de page