Des "disputationes" sur le thème de la différence en 2019

4 fois par an, le service Jeunes Cathocambrai propose aux animateurs en mission d’évangélisation auprès des Jeunes (aumônerie, enseignement catholique, mouvements et services) de se rencontrer et de se former.

Cette année, les 4 Mardis de la formation ont pour thème celui de l’accueil de la différence. Pour cela, les intervenants invités ont apporté leur éclairage sur le sujet. 

 

  • En octobre, Marie-Thérèse GRISELAIN a témoigné de son parcours et nous avons échangé avec elle sur l'accueil du handicap.
     

  • En novembre, le père Bruno CALLEBAUT nous a parlé des préjugés sur la différence dans la Bible.
     

  • En mars, Romain DEBRABANT nous a exposé le regard de la Bible sur les migrants. Les témoignages des diacres Michel BORNAT, Michel CHOMBART et Jean-François DEVILLERS sur leur expérience d'accueil de Roms dans la paroisse Saint Eloi de la Rhonelle ont alimenté aussi notre réflexion.

 

Pour la dernière rencontre de l’année ce mardi 30 avril 2019, Jeunes Cathocambrai propose de mettre en oeuvre ce que les participants ont appris par le moyen de la disputatio.

 

La disputatio est une vieille tradition de l’Eglise où deux groupes se lancent un défi sous la forme d’une joute verbale. L’objet de cette rencontre est de s’affronter de manière ludique et amicale autour d’une polémique.

 

Les conférenciers des trois premiers mardis de formation sont venus aider et aiguiller les équipes dans le choix de leurs arguments.

 

Au préalable et après avoir pris connaissance de la question, tous les participants, répartis en deux équipes, préparent un argumentaire “pour” et un argumentaire “contre” à cette même question.

 

Cette réflexion préparatoire d’une dizaine de minutes achevée, la joute verbale amicale peut commencer. Par tirage au sort, une équipe avance des arguments “pour” tandis que l’équipe adverse avance les arguments “contre”.

 

Aux questions “Faut il accueillir toutes les différences” et “La différence, menace ou richesse”, les équipes débattent âprement et subtilement. (Étant entendu que l’argumentaire contre était jugé non pas sur le fond mais sur la forme).

 

Les discussions et pourparlers fonctionnent bien, non sans humour. Les conférenciers invités départagent les équipes pour annoncer celle qui s’est le mieux sortie de cette disputatio.

 

Chacun a apprécié ce mode de dialogue où il faut à la fois écouter et préparer ses arguments pour répondre avec la meilleure répartie. Au début, l’exercice plutôt compliqué, s’est révélé un véritable tremplin pour délier les langues (et les esprits !) de manière à permettre à chacun de s’exprimer.

 

A nous, les adultes envoyés auprès des jeunes, n’ayons pas peur de leur proposer ce type de débat en aumônerie ou dans les mouvements de jeunes pour leur permettre de mieux s’impliquer notamment dans les débats de la société (débat sur le climat, sur la fin de vie, sur le genre…).

 

Merci à tous les participants et à nos invités conférenciers !

 

A l’année prochaine pour cette fois les Jeudis de la formation.

Article publié par Anne- Fleur • Publié le Mercredi 01 mai 2019 • 341 visites