O Happy day !

Les conditions particulières dues au sortir progressif du déconfinement n’ont pas empêchées la tenue de l’assemblée générale annuelle de la pastorale des Jeunes du diocèse de Cambrai.

C’est par la célébration de l’eucharistie présidée par le père Théophane et concélébrée par le père Éric que commence notre Assemblée Générale.  

                                        

Une eucharistie afin de rendre grâce pour cette année, pour les nouveaux chemins trouvés (et encore à trouver !) pour atteindre le cœur des jeunes, pour les nouvelles solidarités qui se sont révélées et pour aussi confier au Seigneur le projet catéchétique revu à la lumière de « Christus vivit », l’exhortation apostolique du Pape François.

 

Théophane Hun Théophane Hun  AG_JCC_2020 8 AG_JCC_2020 8  AG_JCC_2020 10 AG_JCC_2020 10  AG_JCC_2020 4 AG_JCC_2020 4  

 

A l’issue de la célébration, le projet - et plus particulièrement les animateurs qui porteront le projet - est béni par Théophane pour que chacun, où qu’il soit, puisse incarner dans sa vie et de son mieux la Foi qui le fait vivre. 

 

Bénédiction su projet catéchétique Bénédiction su projet catéchétique  AG_JCC_2020 26 Merci Marie-Aline pour toutes ces années d'engagem  AG_JCC_2020 30 Merci François pour les nombreuses années d'engage  AG_JCC_2020 25 Pierre DECA remercie pour tous Marie-Aline et Fran  

 

Le père Emmanuel CANART, responsable de Jeunes Cathocambrai nous rejoint pour présenter son ami et frère prêtre du diocèse voisin de Lille, le père Raphaël BUYSE. Raphaël BUYSE est Membre de la « Fraternité diocésaine des parvis », une communauté qui rassemble des hommes et des femmes de tous horizons qui cherchent à vivre dans la trace spirituelle et missionnaire de Madeleine Delbrêl. 

 

AG_JCC_2020 34 AG_JCC_2020 34  Père Raphaël BUYSE Père Raphaël BUYSE  AG_JCC_2020 33 AG_JCC_2020 33  AG_JCC_2020 44 AG_JCC_2020 44  

 

Le père Raphaël nous aide au moyen d’une pédagogie très concrète et avec un langage clair et concis à réfléchir sur l’après virus, sur le thème « Et maintenant, on va où » ?

 

Au préalable et pour savoir quelle est notre destination, il est d’abord raisonnable de se demander d’où l’on vient. Qu'est ce qu'on voulait être ? Faire ? Qu'est-ce qui était important pour nous ? Et avec qui faisions nous cette route ? D'où venons-nous ? De quel mouvement ? De quel service ? Quelles étaient nos intentions ?

 

La crise du Covid a arrêté notre course folle. Vient maintenant le temps de la relecture des semaines passées en confinement.

 

Quelle méthode employer ? Pour cela, l’Eglise nous a donné un outil (un peu tombé en désuétude mais qui a fait ses preuves) : le VOIR, JUGER et AGIR.

 

VOIR : Regarder ces deux mois de confinement où plusieurs actes ont été posés auxquels on aurait peut-être même pas pensé en temps ordinaire (visiter son voisin et lui demander s’il a besoin qu’on lui fasse ses courses, chanter et prier le Seigneur dans nos « célébrations domestiques » comme jamais on ne l’aurait imaginé !...)

 

Une fois que le « VOIR » a été évalué, voici la deuxième étape du « JUGER ». Car, pour ces actes, une fois qu’ils sont reconnus et nommés, il nous est plus aisé d’essayer d’y reconnaître et d’y entendre « la petite musique d’Evangile ». Et dans ce sens, nul doute que confronter cette nouvelle réalité avec l’Evangile nous fera avancer !

 

C’est alors que vient la 3ème étape de l’« AGIR ». Pour exemple, l’exhortation de Laudato Si nous parlait déjà du « Tout est lié ». C’est de plein fouet que nous venons d’en faire l’expérience ! Pour mettre en œuvre cet « agir », cela ne vaut-il pas la peine de se poser la question de faire (de temps en temps) nos réunions par écran interposés pour exemple ? Elles ne doivent pas l’être de façon systématique mais pourraient être au moins une possibilité d’épargner un peu notre planète ?

 

Une fois que ces trois « mouvements » sont mis en œuvre, le père Raphaël nous propose de poser des actes audacieux et pour cela, voici 4 passages à franchir pour avancer :

 

1er passage : Le passage du « être tout partout » à « être quelque part »

 

La Covid nous a appris à être présent là où la vie nous a placé, là où elle nous fait « rencontrer » l’autre. L’interdiction de nous déplacer, de sortir de chez nous, nous a en effet obligé à investir notre « chez nous », notre maison, notre jardin (pour ceux qui ont la chance d’en avoir un), de mieux s'occuper de nos proches. Nous avons appris à aimer ce qui nous était donné. Nous pouvons aussi donner l’exemple de ceux qui ont réinstauré une relation avec le Christ, par la prière ou la participation à la messe du Pape tous les matins sur Vatican News.

 

Aidons nos jeunes à se poser, à découvrir simplement que c’est la vie tout entière qui est spirituelle. Et non pas qu’il existe seulement parfois dans nos vies des temps dits spirituels. Montrons leur comment Dieu s’est manifesté dans leur vie en relisant avec eux leur histoire personnelle.

 

2ème passage : le passage de « parler » à « écouter »

 

Plutôt que de trop parler dans nos rencontres, passons donc plus de temps à écouter nos jeunes. C’est en écoutant les autres que l’on peut apprendre la langue de celui que l’on veut rejoindre.

 

3ème passage vers une simplification

 

Notre « jargon » d’église est souvent incompréhensible pour la plupart des non-initiés. Comment pouvons nous imaginer être rejoint par ceux qui sont en dehors de l’Eglise s’ils ne nous comprennent pas ?

 

4ème passage : vers une Eglise en sortie

 

Plutôt que de chercher à garder nos troupes qui s’amenuisent, sortons, « allons vers ». Risquons-nous à des chantiers nouveaux ! Selon l’expression du pape, soyons une église « en sortie ».

 

C’est avec de chaleureux applaudissements que l’’assemblée remercie le père Raphaël. Cette présentation nous laisse des outils de choix faciles à mettre en œuvre lors de nos rencontres en aumônerie pour délier les langues de nos jeunes.

 

Marie PAYEN, (co-responsable de Jeunes Cathocambrai) nous présente ensuite brièvement le calendrier pastoral de l’année scolaire 2020-2021 (rendez-vous dans l’agenda pour voir les propositions). Le thème de notre année sera celui de la "Parole". On vous en dit plus bientôt :)

 

AG_JCC_2020 38 AG_JCC_2020 38  AG_JCC_2020 40 AG_JCC_2020 40  AG_JCC_2020 41 AG_JCC_2020 41  AG_JCC_2020 42 AG_JCC_2020 42  

 

D’ores et déjà, 3 événements attendent les jeunes au cours de cet été : le pèlerinage à Taizé (pour les plus de 15 ans), notre « Université d’été » à Fourmies et le pélé cyclo dans l’Avesnois.

 

La soirée se clôt par un plateau repas servi par La cantine de Joséphine dans le jardin du presbytère.

 

Après 9 semaines de confinement, il était tellement bon de pouvoir enfin se retrouver « en vrai ». Car, privés de tout ce qui fait notre vie sociale, privés de l’eucharistie, privés de « nos » jeunes, c’est à un terrible manque que chacun a dû s’adapter. Aussi, se retrouver et faire communauté à l’occasion de notre assemblée générale a eu une tonalité toute particulière cette année. Et l’air chaud de juin qui nous a accompagné durant cette belle soirée est de bon augure pour nos prochains événements à la Lumière du Christ !

 

AG_JCC_2020 49 AG_JCC_2020 49  AG_JCC_2020 50 AG_JCC_2020 50  AG_JCC_2020 58 AG_JCC_2020 58  AG_JCC_2020 52 AG_JCC_2020 52  

Article publié par Anne- Fleur • Publié le Mercredi 24 juin 2020 • 351 visites