Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Les jeunes à la rencontre de Benoît XVI

Un week-end inoubliable pour une quarantaine de jeunes de Douai venus à Paris à la rencontre de Benoît XVI. Témoignages.

Groupe_jeunes Groupe_jeunes  "J'avais un peu perdu ma foi cet été et je ne retrouvais rien à quoi m'accrocher. Je crois que j'attendais beaucoup de ces 24 heures à Paris.
Nous sommes arrivés trop tard le Vendredi soir pour entendre le Pape, mais nous avons participé à la veillée à Notre-Dame.
C'était vraiment impressionant de voir autant de gens réunis autour du Christ. Après un long temps de rpière, nous sommes allés dans le choeur de la cathédrale pour écouter et chanter. Là, j'ai ressenti la présence du Seigneur parmi nous. Sur le chemin du retour, j'ai gardé ma bougie allumée jusqu'au bout
je crois que l'Esprit Saint était là. La messe du lendemain était tout aussi magnifique, 260000 personnes réunies et je reste convaincue que le rayon de soleil pendant la communion n'était pas anodin!"
 
 
"N'ayant pas pu aller à Sydney aux JMJ, j'ai été émerveillée par cette mobilisation, ce rassemblement de jeunes. La veillée à Notre-Dame de Paris m'a beaucoup marquée, le symbole des lumières et les chants de Taizé invitaient chacun à la prière. De plus j'ai vécu l'arrivée du Pape le lendemain comme une grande joie. Ce WE restera un très bon souvenir."
 
 
"La visite du Pape à Paris? Outres les moments forts d'échange ou de discussion, ce fut avant tout un grand moment de partage. A la fois avec les gens que je connaissais, mais aussi avec tous les anonymes présents ce jour-là. C'est ce que l'on appelle tout simplement la communion: un sentiment au fond inexplicable, celui de se sentir réunis autour de quelque chose de profond."
 
 
"Après 3 semaines passées en Australie autour d'une semaine de JMJ, la viste du Pape à Paris était comme un petit clin Dieu qui me disait: "Je suis là, avec toi, ou que tu sois et pour toujours! Merci Seigneur pour tous ces moments forts qui me permettent de puiser des forces pour vivre ma foi au quotidien!"
 

"Nous avons eu la joie de vivre un WE « sport » mais riche spirituellement, les 13 et 14 septembre.

        Nous sommes arrivés à paris en famille, le vendredi soir. Dès notre arrivée, nous avons constaté l’effervescence parisienne en passant devant la nonciature. Le soir en passant à pieds devant l’église St François Xavier, nous avons été étonnés de voir tous ces jeunes, avec banderoles qui se rassemblaient pour partir en procession dans la nuit vers l’esplanade des invalides. Nous avons pu voir cette procession aux flambeaux passer vers 1h du matin (notre sommeil a été interrompu par les « ave Maria »). Après, les piétons n’ont pas arrêté d’affluer, toute la nuit.

Quant à nous, nous étions sur en place sur l’esplanade à 6 h 45. C’était étonnant de voir déjà toute cette foule calme et patiente. De notre place nous avons pu voir le St Père célébrer la messe (en tout petit), ainsi que l’estrade remplie de prêtres. Toute cette foule était comme une grande famille rassemblée et unie autour de son père. Les acclamations et l’agitation des drapeaux pouvaient en témoigner. Comme dans toute famille, toutes les générations étaient représentées. Mais il y avait quand même une grande majorité de jeunes. Tout au long de cette messe, la voix du St Père était claire et chaleureuse. Son message plein d’amour et de confidence. La confiance pour la France et l’église de France. Il s’est adressé  aux jeunes notamment en leur disant : «  N’ayez pas peur de répondre à l’appel du Christ ». L’assemblée a toujours été priante et recueillie. A la sortie de cette messe, nous avons fait des rencontres inattendues dans la foule, comme le père José, les guides de Landerneau avec qui nous avions fait notre camp d’été et une très bonne amie de vacances.

     Notre seul regret est que nous n’avons pas réussi à rejoindre  tous les Douaisiens. Nous étions plus de 300 !

     Le samedi soir, nous étions de retour à Marly, là où, nous avons retrouvé les guides , les jeunes du  diocèse et de notre paroisse pour la veillée de témoignages des Frères du Bronx. Le soir, nous avons dormi sur place pour enchaîner avec le Millénaire du St Cordon à Valenciennes., le lendemain.

    Ce Week-end restera pour nous une expérience formidable que l’on n’oubliera jamais. Claire-Emmanuelle, Marie-Clémence et Jehanne Rostand

 

 

"Le samedi 13 septembre, je suis allé à Paris pour pouvoir rencontrer le Saint-Père. C'était pour moi une occasion unique, extraordinaire, qui n'arrive qu'une fois dans la vie. C'était pour moi une évidence, je devais y aller.

Lorsque j'ai vu Benoît XVI, j'ai été impressionné par la jeunesse d'esprit du Pape et par sa foi si forte et si vigoureuse.

Ce que j'ai retenu de son discours, de son homélie, c'est que les idoles et leurs temples sont bâtis sur le sable alors que la foi et la Maison de Dieu sont bâties sur le roc, et qu'à la moindre tempête, le temple et les idoles s'effondrent. "Bâtir sur le roc", c'était justement le thème de mon année scoute.

Ce discours fut long et très intéressant. Nous étions plusieurs milliers à l'écouter, un nombre impressionnant de croyants réunis sur la place des Invalides.

Cette visite a renforcé ma foi."

Grégoire (12 ans, éclaireur à la Troupe Saint-Ignace de Loyola des Scouts Unitaires de France, Groupe Saint-Georges de Douai)

 

Article publié par emmanuel canart • Publié Mercredi 24 septembre 2008 • 1842 visites

Haut de page