Marie à Lourdes !

Marie à Lourdes, c’est normal me direz vous mais ici, il s’agit de Marie Payen, responsable adjointe de Jeunes Cathocambrai, qui se rend les 5 et 6 novembre à l’assemblée des évêques à Lourdes.

Marie à Lourdes, c’est normal me direz vous mais ici, il s’agit de Marie Payen, responsable adjointe de Jeunes Cathocambrai, qui se rend les 5 et 6 novembre à l’assemblée des évêques à Lourdes.

 

Ok et donc, pourquoi écrire un article sur le voyage de Marie à Lourdes ? Et bien parce que Marie s’y rend sur l’invitation de notre archevêque, Monseigneur Dollmann. 

 

Explication : 

 

Deux fois par an, les évêques de France se retrouvent à Lourdes pour une session de travail et de réflexion commune. On dit qu’ils se réunissent en “Assemblée plénière”. Et le nouveau président de la conférence des évêques, Monseigneur Eric de Moulins-Beaufort (archevêque de Reims) a souhaité introduire cette année une expérience inédite : il a invité chaque évêque à venir accompagné de deux baptisés (homme ou femme, laïc, consacré, diacre ou prêtre) pour réfléchir au thème de réflexion de cette année : les enjeux missionnaires de la transition écologique.

 

Et notre évêque a choisi d’être accompagné pour cette assemblé plénière inédite par Marie PAYEN, responsable adjointe de Jeunes  Cathocambrai et par le père Mathieu DERVAUX, vicaire général et curé-doyen de Cambrai.

 

Marie Payen Marie Payen   mathieu_dervaux Père Mathieu Dervaux   monseigneur Dollman monseigneur Dollman  

 

A Jeunes Cathocambrai, on est fier que Marie accompagne notre évêque pour qu’elle porte la voix des jeunes, plus particulièrement dans le souci de la Création. Cela montre que le diocèse se soucie de ce que pensent les jeunes. [ndlr : D’ailleurs, Monseigneur a décidé d’adjoindre à son conseil de pastorale 6 représentants de la jeunesse.] 

 

L’assemblée de Lourdes, ainsi constituée, permettra un débat plus ouvert. Elle mettra aussi en oeuvre des décisions prises en co-responsabilité entre clercs et laïcs, femmes et hommes, dans une dimension inter-générationnelle.

 

Imaginez l’hémicycle de Lourdes occupé d’habitude par 100 % d’évêques rempli au ⅔ par des baptisés en plus des évêques ! Cette innovation montre que l’Eglise de France se dirige vers une plus grande concertation de l'épiscopat avec les baptisés et vers une écoute mutuelle plus importante. Cette démarche s’inscrit d’ailleurs aussi dans la ligne de l’appel du pape François à prendre davantage en compte la parole des laïcs.

 

Bonne nouvelle pour notre Eglise et bonne réflexion à Monseigneur, Marie et Mathieu ! ;)

 

 

On voit Marie dans ce reportage sur KTO à 1'15

https://www.ktotv.com/video/00304646/flash-du-04-novembre-2019

Article publié par Anne- Fleur • Publié le Mardi 22 octobre 2019 • 428 visites