Message de Mgr Dollmann pour les jeunes qui devaient aller à Taizé

Nous chantons depuis Pâques : Surrexit Dominus vere, alléluia, surrexit Christus hodie, alléluia, le Seigneur est vraiment ressuscité, alléluia, le Christ est ressuscité aujourd’hui, alléluia.

 

En proclamant que le Seigneur est vraiment ressuscité, nous nous appuyons sur les signes du tombeau vide et des rencontres de Jésus ressuscité avec les apôtres. Mais le signe le plus remarquable reste le témoignage de foi des chrétiens à travers les siècles, certains vont encore aujourd’hui jusqu’au martyre par fidélité au Christ.

 

En proclamant qu’il est ressuscité aujourd’hui, nous témoignons de la joie de vivre avec lui et surtout de lui, de sa vie de ressuscité plus forte que le mal et la mort. Confinés dans nos maisons et nos institutions, nous l’expérimentons à travers les liens que nous tissons grâce aux réseaux sociaux et aux gestes d’entraide avec les plus proches, mais aussi à travers la prière qui est le cœur de la vie de l’Eglise. 

Alors tout au long de ce temps de Pâques et bien au-delà, chantons le Seigneur qui est vraiment ressuscité et qui nous donne de participer à sa vie de ressuscité aujourd’hui.

 

Mgr Vincent Dollmann

Article publié par Anne- Fleur • Publié le Lundi 20 avril 2020 • 554 visites