Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

12-16 juillet : Palavra Viva !

Mardi 16 juillet

 

Lever à 2h du matin pour aller vers une nouvelle partie de l'aventure : la semaine missionnaire à Guarulhos. La première partie de ces JMJ aura été une véritable réussite, et une belle expérience de l'universalité de l'Eglise, dans une réelle amitié franco-brésilienne rendue possible par le Christ.

 

Lundi 15 juillet

 

Déjà notre dernier jour à Diamantina !

DSC04730.JPG DSC04730.JPG  

Ce matin nous découvrons les alentours au cours d'une marche spirituelle au milieu des montagnes. Les paysages arides et de toute beauté, le soleil et la chaleur, les petites rivières nous rappellent que l'hiver au Brésil, cela ressemble plus à l'été chez nous qu'à un hiver français !

 

 

Cette petite marche est une bonne occasion aussi pour entendre les témoignages de quelques membres de la communauté Palavra Viva. Vincent raconte qu'il est touché par « une jeune qui retrouve la joie de vivre grâce à Jésus et qui se consacre à Lui dans la communauté Palavra Viva ». En effet, ces témoignages sont poignants et nous rappellent combien suivre le Christ peut nous aider à trouver un équilibre dans notre vie. Une autre halte de la marche nous permet de recevoir un enseignement du Père Canart. Celui-ci nous rappelle que nous devons être les premiers évangélisateurs de nos lieux de vie, car le premier geste d'amour que l'on doit faire, c'est de partager la source de notre espérance. Et cette évangélisation commence d'abord par nos propres cœurs !!! « Le missionnaire chrétien, c'est celui qui fait réussir la vie des autres, et non celui que se sert des autres pour faire réussir sa vie. L'idée, c'est de servir les autres plutôt que de se servir des autres ». Vincent, lui, a surtout retenu qu'il faut « être des amis de Jésus pour entraîner d'atres dans cette amitié. »

 

Cet enseignement a été très fort aussi pour beaucoup de jeunes...

L'après-midi, ballades et découverte des petites rues de Diamantina pour certains, intense réunion de travail pour d'autres, avant de rejoindre la basilique pour célébrer une messe présidée par l'évêque de Diamantina. Celle-ci se termine par des chants de louange, d'une grande vivacité, et par une rencontre très belle, celle de Jean-François Favreau, un français vivant au Brésil depuis 26 ans pour s'occuper des enfants en précarité sociale.

Dimanche 14 juillet

Hier soir, nous avons eu une merveilleuse veillée franco-brésilienne ! Les français ont partagé des gigues bretonnes, et les Brésiliens ont bien sûr dansé au rythme de la samba !!! Quelle soirée !

La louange était encore là, et la barrière de la langue ne se fait même plus sentir : "L'universalité de la langue chrétienne m'a permis d'échanger aisément sur ma foi avec les jeunes brésiliens" témoigne Gabrielle. Elle a été très touchée par la pianiste non-voyante et son témoignage très fort. Seb, quant à lui, a "eu les larmes au yeux par l'amour et la fraternité qu'ils nous offrent". Comme tous ses amis, il a été emerveillé par l'accueil des Brésiliens.

Ce matin avant de partir pour Diamantina, nous partageons une dernière prière ensemble, et confions la communauté Palavra Viva à Notre-Dame de grâce dont nous avons amené une icône.

Puis après quelques heures de bus, nous découvrons la petite ville de Diamantina, perchée au milieu des montagnes, comme un joyau... un diamant ! Diamantina se nomme d'ailleurs ainsi parce qu'il y avait des mines de diamant à proximité. Les étudiants en tourisme de Diamantina nous expliquent l'histoire de la ville et nous sillonnons dans les rues pour la découvrir.

Nous terminons la journée par une messe présidée par l'évêque du lieu, et par un temps d'échange franco-brésilien avec les jeunes de Diamantina. Encore une journée très forte en rencontres, en joie et en foi !

PS : pas de photos aujourd'hui, car la connexion est mauvaise et le chargement des photos est trop long pour que cela fonctionne !

 

Samedi 13 juillet

 

La découverte de Palavra Viva continue !

Ce matin, nous commençons la journée par une eucharistie « bilingue » entre portugais et français. C'est Matthieu, un des prêtres qui accompagne notre groupe qui la préside. Mélanie explique que « peu importe finalement la langue dans laquelle l'eucharistie est célébrée, nous sommes tous unis dans la présence du Seigneur. » Elle est heureuse de découvrir le peuple brésilien à travers « son pays, ses coutumes, et aussi sa façon de prier ».

 

C'est vrai que nous découvrons des choses bien différentes de ce que nous avons l'habitude de voir en France. Yann explique combien l'engagement des jeunes de la communauté le touche : « ces jeunes nous montrent qu'on peut donner sa vie pour le Christ tout en étant ouvert sur le monde ».

 

Ce matin, nous avons participé à des olympiades : chaque équipe étant composée d'un mélange de Français et de Brésiliens.... Les bleus, équipe gagnante, avait bien mérité son chocolat remis aux gagnants !!! On a évidemment célébré cela par des danses, et même les prêtres s'y sont mis !!:)

 

Cet après-midi nous sommes allés découvrir la petite ville de Curvelo, et les prémices de la communauté Palavra Viva. Petit à petit, les amitiés se nouent entre Français et Brésiliens.

 

 

Vendredi 12 juillet

 

« Brûle en moi, brûle en moi ! » Ce chant de louange qui parle de la joie et de l'amour de Dieu, on n'arrête pas de le chanter, et en rencontrant les Brésiliens, on comprend bien mieux le sens profond du chant !

Palavra Viva, communauté qui accueille une partie du groupe à Curvelo, est une communauté nouvelle Brésilienne qui vit pleinement la joie et la confiance. « C'en est même impressionnant » reconnaît Nelly. Le padre Edson, jeune prêtre Brésilien qui a présidé la messe, nous a d'ailleurs rappelé l'importance de la confiance dans une très belle homélie qui a beaucoup parlé aux jeunes.

« Avec les Brésiliens,on a échangé des chants et on dansait tous comme des malades, il y avait un vrai courant qui passait ! » raconte une autre participante. Malade oui, mais dans le bon sens du terme ! Au programme du jour il y avait effectivement chants, danses, louange, prière, football (comment ne pas faire du football au Brésil ???), et présentation de la communauté Palavra Viva et du groupe des français, par un jeu de tableaux vivants.

L'autre partie du groupe était aujourd'hui à « Aparecida », le Lourdes Brésilien ! Belle journée de découverte de ce lieu marial, sous le soleil.

 

 

Article publié par Marie Payen • Publié Samedi 13 juillet 2013 • 5367 visites

Haut de page