Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

16-22 juillet : semaine missionnaire

Retrouvez aussi le blog de Gwénola de Coutard, journaliste au Pèlerin intégrée dans notre groupe !

 

Samedi 20 juillet

Aujourd'hui, chacun passe la journée avec sa famille d'accueil. Certains vont à Sao Paulo découvrir le centre-ville, les musées, la grande métropole... D'autres en profitent pour rencontrer la famille élargie, les amis, la vie du quartier de leur famille d'accueil.

Chacun découvre encore un autre pan de l'accueil si impressionnant, si beau des Brésiliens.

Le soir, une messe diocésaine est organisée avec tous les jeunes JMJistes accueillis dans le diocèse de Guarulhos : Argentins, Porto-Ricains, Péruviens, Canadiens, Jamaïquains, Gabonnais, Congolais, Italiens, Brésiliens, se retrouvent tous ensemble, à près de 5000 jeunes : un véritable avant-goût de ce que nous vivrons à Rio.

 

Vendredi 19 juillet

 

Ce matin nous retrouvons les Argentins de la communauté des Serviteurs qui sont accueillis dans la paroisse voisine. Nous les avions croisés hier à Aparecida et certains avaient même reconnus l'un d'entre eux avec les photos que Marie-Jo nous avait communiquées !

 

Elle raconte d'ailleurs : « J'ai beaucoup apprécié la rencontre avec les jeunes Argentins qui sont venus nous rendre visite dans notre paroisse. Il y a eu de beaux témoignages des Français, des Argentins et des Péruviens. Le Christ nous unis dans une même famille, l'Eglise. Nous sommes tous frères et malgré nos différences de culture, de langue, nous arrivons à partager nos expériences et notre joie de suivre le Christ. »

 

Nous avons ensuite partagé un repas avec eux avant de nous rendre dans d'autres visites misssionnaires. La plus marquante était celle d'un hospice qui accueille des personnes âgées totalement démunies. Le responsable a un vrai charisme qui pousse la communauté à se démener pour accueillir ces personnes. L'hospice appartient à la communauté de St Vincent de Paul, et travaille en lien avec des assistances sociales qui désignent les personnes qui ont vraiment besoin d'une place dans cet établissement.

 

Le soir, une nouvelle soirée culturelle nous attend, et les familles nous incitent à nous déguiser pour la fête de « Caïpirinha » : tous les hommes sont en chemises à carreaux et chapeau, et les femmes ressemblent toutes à Laura Ingalls dans la petite maison dans la prairie ! :)

Nous retrouvons des jeunes du Canada, du Venezuela, de l'Equateur, de l' Argentine, du Pérou, du Congo, du Gabon... et bien sûr du Brésil ! Les danses traditionnelles se succèdent, et certains ont de merveilleux costumes traditionnels !

 

Demain, journée de partage avec les familles... chacun vivra quelque chose de différent, qui lui permettra aussi de mieux comprendre peut-être la vie de leur famille d'accueil, et ce qui les entourent.

 

 

 

Le témoignage de Jumi... et des Brésiliens :

 

 

 

Jeudi 18 juillet

Ce matin, nous sommes partis très très tôt au sanctuaire d'Aparecida. C'est un peu le Lourdes du Brésil ! Une première messe internationale qui nous a donné un avant-goût de ce que nous vivrons à Rio : beaucoup de sud-américains Argentins, Mexicains, Péruviens... Nous avons même croisés déjà les Argentins des Serviteurs de l'Evangile, avec lesquels nous avions établi un parrainage (nous les rencontrerons plus longuement demain matin).

Au Sanctuaire, nous avons ensuite appris l'histoire de la statue d'Aparecida, puis pris un temps de méditation personnelle en silence... Le silence est une denrée rare au Brésil, et cela faisait du bien de méditer toutes les belles rencontres, enseignements, prières que nous avons vécus jusqu'ici.

Nous sommes ensuite allés voir le lieu même où la statue de Marie a été trouvée, et avons pris un temps de prière à la chapelle.

"La visite du site d'Aparecida et du sanctuaire marial m'ont beaucoup marquée" racontre Claire-Marie. "Les paysages que l'on peut observer aux alentours sont vraiment propices aux temps de méditation".

Nous sommes après cela rentrés dans les familles pour un repas avant de tous se retrouver pour la "soirée culturelle". Julien raconte que dans sa famille d'accueil, "on ne vit pas seulement côte-à-côte, mais on vit quelque chose ensemble : l'amour du Christ. En les voyant si heureux, cela renforce ma foi et mon espérance !".

La soirée culturelle est ensuite l'occasion d'avoir un aperçu de ce que doit être un carnaval au Brésil, de découvrir la Capoeira (et même pour certains de s'y essayer !), de danser la samba, et de découvrir les percussions brésiliennes. Puis les Français ont raconté leur pays en mime, et dansé quelques gigues sur des airs d'accordéon. Ce fut une soirée mémorable où l'amitié se noue et où les cultures se partagent. Encore une fois, le Christ nous réunis !

 

 

 

Mercredi 17 juillet

Nous nous retrouvons ce matin pour une prière brésilienne, emplie de chants, de joie et de danses. Suite à cela des petits groupes d'échange ont eu lieu pour échanger sur la foi, et ce que vivent les jeunes chez eux... Brésiliens et Français se rendent compte que leur vie de foi est bien différente de part et d'autre de l'océan. Nous avons beaucoup à apprendre de la confiance et de la joie de croire des Brésiliens !

L'après-midi aura été l'occasion de découvrir la dimension plus sociale de la foi de nos amis brésiliens. La visite d'une crêche sociale dans un quartier très défavorisé, la découverte d'une association aidant des jeunes issus de quartiers pauvres à acccéder à l'unviversité et la visite d'une autre crêche en bordure d'une favella auront été des moments marquants. Tout comme la rencontre d'un animateur social adepte de la théologie de la libération.

L'eucharistie en fin d'après midi sera l'occasion de prier pour la jeune parisienne décédée lors d'un accident de car en Guyane alors qu'elle participait à la semaine missionnaire des JMJ. Des bougies sont allumées et la lumière de Dieu partagée, comme un signe de la résurrection.

La soirée est l'occasion d'une grande fête sous forme d'olympiades (jeux sportifs) et de danses joyeuses. Mais il se fait tard et nous levons demain à 4h pour rejoindre le grand lieu de pèlerinage Notre-Dame d'Aparecida. Bonne nuit !

 

Mardi 16 juillet

Après un réveil bien matinal (1h30 !!) pour partir vers Guarulhos où nous vivrons la "semaine missionnaire", nous sommes encore une fois ébahis par le sens de l'accueil et de la fête des Brésiliens.

Al'aéroport, quelques volontaires viennent nous chercher et nous amènent dans une première paroisse où nous chanterons des "Carna-Christo" : des chants de style carnaval mais qui parlent du Christ ! Quel sens du rythme, c'est indéniable ! Après un copieux repas, quelques chants sont lancés de part et d'autre, pour la joie de tous !

Puis nous reprenons le bus où nous arrivons cette fois dans la paroisse d'accueil : Notre-Dame d'Aparecida de Guarulhos. Là encore la joie et l'accueil sont de taille ! Quelle générosité ! Nous sommes heureux de découvrir de cette manière l'universalité de l'Eglise, et aussi de retrouver le reste du groupe de Lille-Arras-Cambrai. Les ch'tis sont réunis ! De part et d'autre, chacun raconte ses aventures et est heureux d'entendre ce que les autres ont vécues. Des expériences variées, mais toutes enrichissantes, et toutes centrées autour du Christ !

Nous sommes répartis dans les différentes familles d'accueil, qui elles aussi nous accueillent de manière si magnifique !

Le soir, tous se retrouvent, Français et Brésiliens pour une messe festive et joyeuse, puis un petit diner sous le patio offert par la paroisse. C'est le début d'une nouvelle aventure qui commence !

 

Article publié par Marie Payen • Publié Mercredi 17 juillet 2013 • 4191 visites

Haut de page