Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Saint Cordon 2013

Retrouvez la belle aventure du St Cordon version 2013 !

St Cordon 78.JPG St Cordon 78.JPG  

 

 

 

Pour les frères de Tibériade, cette édition du Saint Cordon a dû être bien différente de la dernière : aucune goutte d’eau n’a traversé le ciel bleu, couleur mariale par excellence !

 

 

 

 

Le samedi après-midi, les ateliers ont bien fonctionné, notamment grâce à la joie et au dynamisme des Troubadours du Seigneur. Certains jeunes sont allés à la prison de Valenciennes vivre un temps de chant et d’échange avec les prisonniers : une manière de les associer pleinement à la fête qui a résonné dans Valenciennes ce week-end.

Des jeunes sont aussi allés à l’association « la Pose » vivre un temps d’animation avec jeunes en difficulté sociale de l’association.

 

 

St Cordon Jeunes 2013 13.JPG St Cordon Jeunes 2013 13.JPG  

Le plus gros des troupes était lui sur la place d’Armes de Valenciennes, mélangeant chant, danses, cirque, et interpellation des passants ! Annaëlle, de Douai, raconte : « C'était très étonnant de voir ces jeunes qui n'avaient pas peur de danser devant tout le monde ». Un bel exemple de ce que le Pape a demandé aux jeunes lors des JMJ de cet été : « Nous ne pouvons pas rester enfermés dans la paroisse, dans nos communautés, dans nos institutions quand tant de personnes attendent l’Évangile ! Ce n’est pas simplement ouvrir la porte pour accueillir, mais c’est sortir par la porte pour chercher et rencontrer ».

 

 

St Cordon Jeunes 2013 24.JPG St Cordon Jeunes 2013 24.JPG  

 

À la fin des ateliers, les jeunes se sont retrouvés pour un pique-nique au musée avant de vivre le chemin de lumière à la suite de Marie jusqu’à l’auditorium St Nicolas où la troupe des Saltimbanques de Dieu », qui s’est agrandie depuis les JMJ de Madrid les attendait. « C'était assez touchant de voir autant de jeunes qui chantaient et priaient au nom du Christ et de voir tous ces scouts et surtout les gens qui nous regardaient dans la rue pendant que nous marchions, ils nous regardaient en souriant ou ils chantaient avec nous. » raconte Anaëlle.

 

 

 

 

St Cordon Jeunes 2013 25.JPG St Cordon Jeunes 2013 25.JPG  Les Saltimbanques de Dieu ont donc donné représentation d’une pièce du Père Venceslas Deblock intitulée Marie des Pesteux : « Bien que toute notre troupe n’ait pu se réunir au complet nous avons, avec plaisir, accueilli de nouveaux visages pour distribuer les rôles. Il était pour moi important de refaire partie du groupe de comédiens puisque j’aime beaucoup le théâtre de manière générale et que c’est un moyen tout à fait original et ludique d’annoncer l’évangile. » raconte Bertrand. Cet aspect de témoin de l’Evangile, Gaëtan l’a aussi ressenti. Il dit qu’il est «  acteur mais aussi témoin, une double casquette pour un message engagé, cherchant à toucher tout le monde car nous témoignons de choses banales. Banales mais tellement profondes, universelles et qui nous concernent dans ce qui a de plus beau en nous.Car nous parlons d'un triple amour qui agit à double sens : l'Amour de son prochain, l'Amour de l'être aimé, et l'Amour de Dieu. » Si Marie a protégé Valenciennes de la grande peste il y a maintenant plus de mille ans, elle peut encore nous protéger des pestes d’aujourd’hui, telle est l’idée de la pièce, avancée par Mgr Garnier lors du millénaire du St Cordon et reprise et mise en scène par le Père Deblock. Marie est donc au centre de la pièce, et jouer le rôle de la mère de Jésus, ce n’est pas rien !! Élise, qui joue ce rôle-clé raconte : « quand j'y pense je me dis "ah ouais, je joue la mère de notre Seigneur, c'est pas rien quand même". Ce rôle m'as permis de redécouvrir ce personnage biblique. J'ai l'impression, en toute humilité, de l'avoir mieux comprise. À travers mon texte je me rend compte qu'il lui a fallut beaucoup de courage pour traverser toutes ces épreuves, après tout, son seul enfant a été crucifié devant ses yeux ! Beaucoup d'autres auraient perdu le courage, la foi ou même la raison, et pourtant elle est restée forte et a su garder confiance en Dieu. » Elise est fière de jouer le rôle de Marie, mais ce qu’elle ressent va au-delà de la fierté et s’inscrit dans son cœur : « Dorénavant je me sens plus proche d'elle, et même dans la prière, c'est plus volontiers vers elle que je me tourne. »

 

Retrouvez des photos de la pièce de théâtre en cliquant ici

Et si vous avez raté la pièce, regardez-la ici en différé... ou patientez jusqu'à la prochaine représentation (ou les deux !)

 

Et justement, la prière c’est ce qui a suivi la représentation de Marie des Pesteux. Une prière pour la paix en Syrie, pour répondre à l’invitation du Pape François : « Que le cri de la paix s’élève pour arriver au cœur de tous et que tous déposent les armes et se laissent guider par le souffle de la paix. » Paul, 22 ans, raconte d'ailleurs que pour lui cette année vivre le St Cordon, "c'est aussi se mettre en marche à la suite des milliers de chrétiens qui ont fait ce pélerinage au fil des siècles et se rassembler dans la prière. Une prière et une unité qui prennent tout leur sens avec l'appelle à la prière du Pape François contre la guerre en Syrie."

 

 

 

St Cordon Jeunes 2013 4.JPG St Cordon Jeunes 2013 4.JPG  Le lendemain, après la messe d’ouverture présidée par le nonce apostolique Son Excellence Ventura, nous sommes partis à la suite de Notre-Dame du St Cordon et sur les chemins de Valenciennes pour prier Marie. Nous avions la joie d’être accompagnés des frères de Tibériade qui ont témoigné de leur engagement.

Antoine, qui faisait partie de Diaconia a aidé à la sécurité du Tour Jeunes. Il explique que : « Le St Cordon est un très bon exemple quant on voit toute les équipes travaillants main dans la main pour le bonheur de nos pèlerins. »

Brandon a lui aussi témoigné de ce qu’il à vécu à Lourdes à Diaconia. Le service est décidemment un bon moyen d’être heureux !

 

 

St Cordon 87.JPG St Cordon 87.JPG  Au Carmel de Saint Saulve, dernière étape du Tour Jeunes, nous avons eu la joie d’entendre le Père Matthieu Bobin et Sœur Brume témoigner de leur vocation… Le chemin n’est peut-être pas toujours simple, mais l’appel de Dieu se fait parfois si fort ! Pour Matthieu, c’est surtout la recherche de la vérité qui l’a conduit à suivre le Christ. Chaque chemin est différent, et Dieu appelle chacun selon ce qui le rendra heureux, Dieu veut notre bonheur ! Comme dit Pauline, "Être rassemblés autour de la Vierge Marie, c’était comme une fête où tous les jeunes sont conviés pour chanter, danser, prier ou témoigner".

 

C’est peut-être ce que l’on retiendra de cette édition du Saint Cordon : Dieu veut notre bonheur, et Marie, en nous aidant à combattre les pestes d’aujourd’hui, peut nous conduire sur ce chemin, elle qui est la première en chemin !

 

 

Retrouvez ici en vidéo les témoignages de Sr Brume et du Père Matthieu Bobin

 

St Cordon 43.JPG St Cordon 43.JPG  Raphaël résume en disant que « Le Saint Cordon est pour moi une aventure à vivre, qui nous rebooste en ce temps de rentrée. On y trouve vraiment la joie de vivre et d’être Chrétiens et cela sert aussi pour la vie du quotidien. Car on reçoit beaucoup et ça nous aide après à avancer... »

 

Retrouvez aussi en cliquant ici les photos vidéos et articles de la Voix du Nord

 

NB : merci à Catherine, Julien, Alexia et à Clara pour les photos ! ;)

 

 

 

 

Article publié par Marie Payen • Publié Lundi 09 sep 2013 • 2927 visites

Haut de page