Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Lectorat et acolytat de Christophe

Ce dimanche 31 octobre 2004 s’est tenue en l’Eglise Saint Martin de Saint-Saulve l’institution au lectorat et à l’acolytat de Christophe Remiens, actuellement en cinquième année de formation au séminaire de Lille.

 

A QUI VAIS - JE DONNER MA VIE ?

 

institution au lectorat de Christophe institution au lectorat de Christophe  Ce dimanche 31 octobre 2004 s’est tenue en l’Eglise Saint Martin de Saint-Saulve l’institution au lectorat et à l’acolytat de Christophe Remiens, actuellement en cinquième année de formation au séminaire de Lille.

 

C’est dans une église remplie que le supérieur du séminaire a présenté le parcours de Christophe : originaire de Maubeuge, il a fait des études supérieures de commerce, suite auxquelles il a travaillé durant trois ans au Luxembourg en tant qu’analyste financier. C’est alors qu’en 2000 il se sent appelé et rejoint le diocèse de Cambrai. Là, il est envoyé en insertion sur la paroisse de Saint Jean-Baptiste de l’Escaut (Valenciennes), où il s’investit auprès des paroissiens, du service des vocations, du MCC (Mouvement Chrétien des Cadres et Dirigeants) mais aussi des jeunes et plus particulièrement des servants d’autel ; ce qui lui permet de découvrir diverses manières d’exercer le ministère de la Parole.

 

Christophe : Zachée contemporain.

Lors de son homélie, Monseigneur Garnier, évêque de Cambrai, a comparé Christophe au collecteur d’impôts Zachée. Cependant, Christophe trouve son bonheur dans la bible et non dans l’« argent roi ». L’Evangile du jour (Luc 19,1-10) évoquait l’histoire d’un homme, Zachée, qui cherchait le regard de Jésus. Le père évêque en a profité pour rappeler « qu’il ne faut pas fermer les yeux sur les péchés, mais plutôt les ouvrir avec bonté sur les pécheurs. » Par son deuxième engagement à la suite du Christ, (le premier étant le rite d’admission), Christophe s’engage au service de la Parole, de la Prière et de l’Eucharistie, il s’engage plus particulièrement à « avoir un regard de respect et de liberté, un regard qui espère,  un regard qui construit et grandit la personne, un regard de bonté et non de mépris. » A Christophe de répondre qu’il faut être fidèle à la Parole et à l’Eucharistie, pour lui « prier et chercher Dieu malgré les chemins de traverse » vaut plus que tout l’or du monde. Ce regard sur le monde et les autres est le véritable apprentissage à faire pour rendre gloire à Dieu.

 

Lectorat, acolytat 

 « Christophe nous te confions aujourd’hui ce ministère de servir la Parole, de servir la Foi qui s’enracine dans l’Amour de Dieu, (…) laisse toi instruire par l’Esprit Saint, que ta Vie manifeste que Jésus est le Sauveur, et que cette Parole fructifie au cœur des hommes» tel est l’appel lancé par l’évêque à Christophe. Cet appel correspond à l’institution au Lectorat: désormais il est apte à annoncer la Parole de Dieu.

L’acolytat, quant à lui, donne à Christophe la possibilité de participer activement aux prières en communauté et à la distribution de l’Eucharistie.

Par ce deuxième engagement, Christophe offre véritablement sa vie et son amour aux autres et à Dieu, comme le dit si bien Monseigneur Garnier : « la vie est l’offrande spirituelle qui plaît à Dieu, il faut témoigner de son amour vrai au Christ en accomplissant l’unique commandement qu’il a laissé à ses Apôtres : Aimez vous les uns les autres comme je vous ai aimé. »

L’année prochaine, Christophe envisagera le diaconat, une nouvelle étape vers le ministère presbytéral l’attend donc. La célébration s’est finit par une Prière à Notre Dame de Grâce, patronne du diocèse et « Mère de toutes les vocations. »

 

 

                                                                                                                    Audrey Dherbecourt

Article publié par • Publié Mardi 02 nov 2004 - 15h22 • 3714 visites

Haut de page