Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Portrait de Louis

Notre second témoignage d'un jeune chrétien, humblement fier de sa foi !

_users_augustin_desktop_comptabiliser_image-54007 _users_augustin_desktop_comptabiliser_image-54007  « L’humble fierté d’être jeune chrétien »

 

Ton prénom    

Louis

Ta ville

Feignies

 

           Le moment où tu te sens le plus proche des jeunes de ton âge.

 

Difficile à dire car je suis un peu isolé. Mais je dirai, lorsque je passe du temps avec eux (se retrouver, s’amuser …)

 

         Le plus différent ?

Quand je prends certaines décisions. Sur la boisson (et les drogues en tout genre), les relations garçon - fille, le fait de ne pas toujours sortir…

 

Ton coup de cœur.

Le scoutisme européen. Cela m’a fait (et me fait toujours) évoluer, grandir sur un chemin qui m’aurait manqué. Cela m’a permis aussi de garder contact avec Dieu dans mes périodes difficiles.

 

Ton coup de colère.

L’athéisme ? Les erreurs de justice quand on a les preuves sous les yeux ? … En fait, ce doit être l’aveuglement en général.

 

Le meilleur souvenir de ton parcours de jeune chrétien.

Il y en a deux très différents : mon engagement raider et lorsque je suis devenu parrain de confirmation.

 

Es-tu confirmé ?

Oui, le 8 février 2004. A l'exemple de mes frères et soeurs et dans mon cheminement de foi, j'ai voulu être confirmé.
C'est difficile à expliquer, mais depuis je me sens encore plus aimé de Jésus, et je parle de Lui avec beaucoup plus d'aisance et de joie

 

Un grand rassemblement auquel tu as participé ?

Lourdes : la fatigue, mais une fatigue heureuse, et bien sûr les rencontres.

 

Pries-tu régulièrement ?           

J’essaye de prier tous les soirs, mais j’ai des périodes difficiles. Par exemple, ce mois-ci, j’ai eu les résultats de mes concours, que j’ai ratés...

 

Et les sacrements ?      

L’eucharistie, le plus régulièrement possible. J’ai du mal avec la confession (Je pense que je ne mérite pas toujours le pardon). Et je souhaite intensément vivre celui du mariage.

 

Une rencontre lumineuse pour toi.

Il y en a eu plusieurs. Mais celle qui m’a le plus aidé, quand ma vie prenait un mauvais chemin, est un prêtre.

 

Es-tu complexé d’être chrétien ?

Non, et l’assumer ouvertement favorise la rencontre et au dialogue. Cela fait des  curieux, on vient se renseigner à vous. On obtient une certaine valeur et nos points de vue sont toujours sollicités.

 

Le plus difficile quand on est chrétien.

Bien sûr il y a les moqueries (vieux jeu …). Mais ce qui est véritablement dur, c’est de dialoguer avec des gens, qui nous demandent des explications sur les positions de l’Eglise, quand ils ne veulent pas admettre qu’elles soient liées au message du Christ.

 

Une devise ou une phrase d’Evangile

Sur mon honneur, avec la grâce de Dieu, je m'engage à servir de mon mieux Dieu, l’Église, ma patrie et l'Europe, à aider mon prochain en toutes circonstances, à observer la loi scoute. (Promesse scoute)

 

Un film qui t’a touché ?

La chambre des officiers (la fin est tout simplement splendide)

 

Un chanteur

Aucun. Je ne suis pas difficile en musique, je peux aimer tous les styles (cela dépend bien sûr de la chanson : j’aime ou je n’aime pas), mais je ne m’intéresse pas trop aux chanteurs.

 

Et si tu étais un saint, quel genre de saint serais-tu ?

J’ai du mal avec la prière, donc je pense que cela serait dans le service (quelque chose qui dépend de moi et où je peux donner le meilleur de moi-même)

 

Ta foi inspire-t-elle ta vie ? tes choix ?

Mes choix oui (même si je dérape parfois), et donc d’une certaine façon ma vie.

 

Comment te montres-tu chrétien dans ta classe, ton quartier, tes loisirs ?

Ce n’est pas à moi qu’il faut demander. Mais puisqu’il faut dire quelque chose, je dirai peut-être par mes prises de positions (ou pas).

 

Quelle action humanitaire ou quel engagement au nom de ta foi ?

Je n’ai pas de projet en tête, mais être prêt à servir pour Jésus.

 

L’Eglise, pour toi, c’est...

Un guide (par le pape et les évêques), un rempart, une amie.

 

Le Christ, pour toi, c’est …

Celui qui s’est livré pour nous, le vrai Homme car vrai Dieu.

 

_users_augustin_desktop_famille_louis_gpe prieì&am _users_augustin_desktop_famille_louis_gpe prieì&am  Une photo de ton choix en expliquant pourquoi…

Superbe, non ??   Même les chiens de prairies prient mieux que moi…

Attention, tous droits réservés, Ucar (c’est son nom) est la mascotte de notre groupe de prière.

 

Le pire malheur…

La débauche, l’athéisme.

 

Le plus grand bonheur …

D’aimer, de voir la vie (J’ai des petites nièces merveilleuses)

 

Le grand amour.

«    L’Amour est la rencontre de deux âmes charmées l’une de l’autre et mêlant dans une confiance qui s’accroît tous les jours, leurs pensées, leurs rêves, leurs vertus, leur bonheur.

      Le Bonheur de deux êtres qui s’aiment doit se construire comme un nid brin à brin, par leurs mutuels efforts de compréhension. »  (non signé)

 

J’aurais préféré le dire par mes propres mots, mais je me serai embrouillé et personne n’aurait rien compris. Juste qu’il s’agit d’une chose de merveilleusement belle, où il faut de la patience, du dialogue. Que cela se prépare (dès maintenant), préparer une place dans son cœur pour celle (celui) qui viendra.

« Comme le Lys au milieu des épines, ainsi est mon amie parmi les jeunes filles »  (Cantique des cantiques 2-2)

 

Peur ou confiant face à l’avenir…

Confiant, il y aura toujours des catastrophes, des injustices dans le monde, mais tant qu’il y aura de la vie, le bonheur sera présent. Et puis Dieu est là.

 

Le mot de la fin ?

"Courage, j'ai vaincu le monde" Jésus-Christ

Article publié par emmanuel canart • Publié Mercredi 22 nov 2006 • 6395 visites

Haut de page