Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Portrait de Sabrina

Humblement fière d'être chrétienne !

 

copie de 57710_3 copie de 57710_3  « L’humble fierté d’être jeune chrétien »

 

Ton prénom     Sabrina           

 

Ta ville Feignies

 

 

Le moment où tu te sens le plus proche des jeunes de ton âge.

Dans les temps de convivialité entre amis 

 

Le plus différent ?

Etre chrétien rend forcément différent. Quand on a rencontré le Christ un jour dans sa vie, on ne peux plus être comme avant …

 

img_6435 img_6435  Ton coup de cœur.

Les jeunes qui donnent une semaine de leurs vacances pour servir les malades à Lourdes

Webcam sur la grotte de Lourdes

 

 

 

Ton coup de colère.

Les jeunes qui se suicident à petit feu dans la drogue, l’alcool, etc

Les personnes âgées qui meurent  un jour de canicule parce que personne n’a pensé à les visiter

 

Le meilleur souvenir de ton parcours de jeune chrétien.

Ma profession de foi. De famille non pratiquante, la profession de foi correspondait pour mes parents à la fin d’un parcours. Elle n’a été en fait que le commencement puisque c’est à partir de là que j’ai commencé à m’investir en paroisse

 

Es-tu confirmée ?

Oui, j’avais 15 ans. J’en garde un merveilleux souvenir

 

img_6773 img_6773  Un grand rassemblement auquel tu as participé ?

Lourdes ! La première fois que j’y suis allée, je me suis demandée ce que j’allais faire là bas car je n’avais aucune expérience au service des malades. Je suis ensuite devenue infirmière. Et dorénavant, je vais à Lourdes 3 ou 4 fois par an. Et dans deux ans, je m’engagerai dans l’Hospitalité de Lourdes 

 

Pries-tu régulièrement ?

Oui mais certainement pas assez ! Ceci dit j’écoute le répertoire d’ « Il est vivant » dans ma voiture : donc je conduis un peu en priant

 

Et les sacrements ?

Deux me sont essentiels : la Réconciliation de façon régulière et l’Eucharistie chaque dimanche

 

Une rencontre lumineuse pour toi.

Noelle, une laique consacrée de l’Institut Notre Dame de Vie (Institut séculier carmélitain) qui a gardé un esprit d’enfant extraordinaire

 

Es-tu complexé d’être chrétien ?

Absolument pas ! J’ai toujours pensé qu’il n’était pas plus idiot de croire que de ne pas croire !

 

Le plus difficile quand on est chrétien.

Défendre l’Eglise et ses point de vue, souvent mal interprétés, dans une société qui a perdu beaucoup de repères

 

 Une devise ou une phrase d’Evangile

Carpe Diem, profite du jour présent !

 

Un film qui t’a touché ?

La Nativité

 

exo exo  Un chanteur

Le groupe Exo !    

Ecouter un extrait

 

 

 

bernadette bernadette  Et si tu étais un saint, quel genre de saint serais-tu ?

Sainte Bernadette ou Sainte Thérèse, ce sont mes deux saintes préférées

 Sainte Bernadette  

 

Ta foi inspire-t-elle ta vie ? tes choix ?

Je dirais même qu’elle organise ma vie ! et qu’elle oriente mes choix !

 

Comment te montres-tu chrétien dans ta classe, ton quartier, tes loisirs ?

Il s’agit plus d’une manière d’être car je tiens profondément à respecter la liberté de chacun. Par contre, quand on m’interroge, je témoigne volontiers de ma foi.

 

 Quelle action humanitaire ou quel engagement au nom de ta foi ?

- Lourdes évidemment, l’EAP, les messes de jeunes, le site internet de ma paroisse (http://www.sainte-aldegonde.com/ )

 

L’Eglise, pour toi, c’est

Une grande famille dont je suis, ou chaque membre est unique et nécessaire.

 

Le Christ, pour toi, c’est …

Celui qui a donné sa vie pour moi ! Celui en qui j’ai une confiance sans faille car il ne déçoit jamais

 

natures-paysage-chutetc natures-paysage-chutetc  Une photo de ton choix

Un paysage : car c’est dans la nature que l’on découvre encore plus les merveilles du Créateur …

 

 

 

 

Le pire malheur…

Le pire malheur serait pour moi de perdre la foi !

 

Le plus grand bonheur …

Je crois que le plus grand bonheur, c’est d’aimer …

 

Le grand amour.

Un amour ou la foi de chacun fait grandir celle de l’autre ….

 

Peur ou confiant face à l’avenir…

Je ne sais pas de quoi l’avenir sera fait mais je reste confiante. Dieu doit bien avoir un projet en stock pour moi ….

 

Le mot de la fin ?

«  Pour être saint, il faut aimer, aimer, aimer » disait Marthe Robin . J’aime à y croire ….

  

Article publié par emmanuel canart • Publié Samedi 06 janvier 2007 • 11940 visites

Haut de page