Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Portrait d'un séminariste hors norme !

Samedi 20 Octobre, Sébastien Fabre sera institué lecteur et acolyte à Dorignies par Mgr Garnier. Portrait !

 

 

 

sebastien-5A sebastien-5A  

                        Salut à toi!!!

 

            Je m’appelle Sébastien Fabre, j’ai 27 ans et je suis séminariste. C’est avec joie et bonheur que je me prépare à devenir prêtre. Tu m’as  certainement rencontré un jour ou l’autre dans un rassemblement diocésain comme les JDJ, les JMJ, le tour Saint Cordon…

            Si c’est la première fois que tu entends parler de moi, ne t’inquiètes pas je vais me présenter en essayant de te dire ce que je vis avec les personnes que je rencontre.

 

Qui sui-je?

 

            Je suis fils unique, issu d’une famille ouvrière. J’aime souvent dire dans mes témoignage: «  je suis un homme super heureux de suivre le Christ!!! ». Très souvent je mets cette phrase sur MSN: « la vie est une fête et la vie avec Dieu est une méga fête! ». Et toi, qu’est-ce qui te rends heureux aujourd’hui?

 

Comment ma vocation est-elle naît?

 

            Comme toi, sûrement, je suis allé au catéchisme, ensuite j’ai voulu être servant d’autel, puis un jour j’ai entendu cette question retentir dans mon cœur: « prêtre, pourquoi pas toi? ».

 

Comment et quand ai-je répondu?

 

            Tout d’abord, il est important que tu saches que Dieu appelle, mais il nous laisse libre, alors j’ai pris mon temps, car à 12 ans on est pas vraiment mûr pour prendre une telle décision, et puis il a fallu plus tard annoncer mon projet à mes parents, et ceci n’a pas été simple car je suis le seul enfant!!! Il a fallu du temps, et maintenant ils découvrent chaque jour que je suis heureux de répondre à l’appel de Dieu!

            Après avoir obtenu mon bac littéraire, j’ai participé aux diverses rencontres du service des vocations, puis j’ai été bénévole à l’aumônerie du centre hospitalier de Somain, j’ai vécu en communauté avec des personnes handicapées mentaux.

            En 2001, je suis rentré au séminaire pour faire mon premier cycle de 2 ans.

            En 2003, j’ai voulu, avec l’accord du séminaire, découvrir le monde du travail, alors j’ai travaillé à l’Institut de Genech, comme éducateur de la vie scolaire.

            En 2005, me revoici au séminaire pour faire mon second cycle.

Actuellement, je poursuis mon chemin vers la prêtrise, ainsi le 20 octobre 2007 à 18h30, en l’Église notre Dame de l’Espérance à Dorignies, prés de Douai, je vais recevoir par le Père Garnier, le ministère du lectorat et de l’acolytat, c’est-à-dire des services, des responsabilités envers Dieu, l’Église, le monde. Si tu es libre, tu es fraternellement invité à participer à cette célébration.

 

Quelles sont mes activités pastorales?

 

            Je suis heureux d’être en insertion dans la paroisse Jean XXIII en douaisis. Je rencontre des personnes qui me surprennent et qui me font grandir. Pourquoi me surprennent-elles? La plupart vivent des galères, plus ou moins grandes, et elles demandent le baptême la communion, la confirmation, ce peuple à travers leurs vies sont témoin d’une espérance!!! Je pense à une fille qui me disait: «  Avec le groupe, je vis une thérapie d’amour!!! ». Je dis souvent à ceux que je rencontre et je croise beaucoup de personnes: « quand tu penses que ta vie est une merde, n’oublies jamais que tu es aimé de Dieu!!! ».

            Je fais aussi parti d’une équipe d’action catholique ouvrière, et je suis membre de l’équipe diocésaine du service des vocations.

 

Quelle est ma passion?

 

            J’aime beaucoup dire des cafougnettes.(je suis bilingue: Français et patois!!!). J’aime rejoindre les jeunes, là ou ils vivent: et dans de nombreuses fêtes, dans le bruit de la musique, dans la fumée de cigarettes, j’entends des confidences affreuses: « la vie c‘est la mort! », « je suis foutu, ma vie c‘est une merde! Même ma mère c‘est une connasse, elle m‘a abandonné, et je galère tout seul! », et combien d’autres encore. Je découvre de plus en plus que les jeunes ont besoin d’être écouter sans être juger et surtout être aimer!!! Je t’avoue que j’ai un charisme particulier pour rencontrer les jeunes en difficultés: les lascars, les loubards, les fumeurs de joints….ils sont aussi mes frères et ils sont eux aussi aimés de Dieu! Je leurs dis souvent: « tu t’es fais toper par les flics avec du cannabis, mais tu es plus grand que tes fautes!!! ». Je voudrais te partager une phrase que j’ai entendu par le Père Guy Gilbert et qui me fait vivre: « vis de telle façon qu’a ta seule façon de vivre, on pense que c’est impossible que Dieu n’existe pas ». Toi qui me lis, tu peux la reprendre à ton compte et poses toi la question suivante: quand je rencontre mes potes et mes « potesses »: est-ce que ma façon de vivre dit quelque chose de Dieu?

 

Mon Évangile préféré:

 

            Prends ta Bible, et lis la parabole de « l’enfant prodigue »(Luc 15), tu y découvriras un Père plein de tendresse.           

 

Conseil:

 

            Dieu ne veut que ton bonheur! Il te fait confiance, et il a besoin de toi, de tous, pour annoncer l’Évangile, en tant que baptisé, ou peut-être comme prêtre ou religieuse. Alors n’attends pas, fonces et sois le prophète de l’Église de demain!

Bonne route avec le Christ, et confiance en toi car sur celle-ci, il n’y a pas de radar! Le seul petit truc vital, c’est qu’il faut remettre du carburant quotidien: la prière.

 

                                        Ton frère Sébastien.

 

sebastien.fabre3@free.fr

Je t’offre une prière que j’ai composée:

 

Seigneur, fais de moi un prophète…

 

Un prophète de la joie, toujours capable de la semer partout.

Un prophète du bonheur, toujours capable de rendre heureux les autres qui sont mes frères et mes sœurs.

Un prophète du service, toujours capable d’accueillir l’imprévu et d’y faire face.

Un prophète de l’humour, toujours capable de rire de moi-même et de  faire rire les autres.

Seigneur, fais de moi un prophète drogué à l’amour, car je suis sûr de ne pas faire d’overdose.

 

Article publié par emmanuel canart • Publié Mercredi 26 septembre 2007 • 2385 visites

Haut de page