Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Santé

Pour partir en toute tranquilité...

Certificat médical

- Demandez à votre médecin un certificat médical annonçant votre aptitude à vivre ce projet humanitaire en Afrique pendant 3 semaines. N'hésitez pas aussi à l'interroger si vous avez des questions (médicaments à emporter selon votre santé etc.) Il est beaucoup plus compétent que nous pour répondre à ces questions :)

 

 

Au niveau des vaccins, un seul vaccin est obligatoire : celui contre la fièvre jaune. Voyez avec votre médecin s'il juge que vous devez en effectuer d'autres.

 

- le vaccin contre la fièvre jaune

Il faut IMPERATIVEMENT avoir votre carnet international de vaccination pour entrer au Burkina.

Demandez à votre médecin traitant comment l'obtenir. Ce vaccin ne peut se faire partout. Dans le Nord, 3 centres sont habilités à réaliser ce vaccin :

 

59 - NORD    
Centre Hospitalier de Tourcoing -Pavillon Trousseau 156, rue du Président-Coty
59208 TOURCOING
03 20 69 46 14 ou 64
Institut Pasteur - Service des vaccinations 1, rue du Professeur-Calmette
59019 LILLE CEDEX
03 20 87 79 80
Centre Hospitalier de Denain - Service de médecine B - Médecine interne et maladies infectieuses 25 bis, rue Jean-Jaurès BP 225
59723 DENAIN CEDEX
03 27 24 31 69

 

- Pour lutter contre le Paludisme

 

Il n'existe hélas pas de vaccin contre le Paludisme.

Un traitement quotidien est à suivre scrupuleusement. Le paludisme est une maladie grave et mortelle, transmise par les piqures de moustique.

Veillez à :

- Porter, dès la tombée de la nuit, des vêtements qui protègent tout le corps, y compris les bras et les jambes. Les vêtements doivent être enduits d'insecticides tropicaux.

- Utiliser des répulsifs pour la peau et les vêtements (que vous trouverez en pharmacie) entre le coucher du soleil et l’aube.

- Prendre quotidiennement un traitement (Malarone) qui doit être prescrit par un médecin.

 

- La tourista

 

Soyez rassuré(e)... Vous l'aurez probablement ! En 2009, près de 4 millions de Français sont partis en voyage dans des pays tropicaux (Afrique, Amérique centrale et latine, Asie...). Près de 50 % font l'expérience de simples diarrhées du voyageur, la fameuse turista. L'avantage que nous avons aussi... c'est que nous sommes logés à 2min d'un hopital géré par les soeurs qui nous hébergent... Quelques règles de base :

 

Le voyageur tropical arrive d'un pays dans lequel tous les aliments sont contrôlés, aseptisés : nous sommes donc peu habitués aux toxines des aliments mal conservés, aux shigelles des ragoûts et aux amibes des salades... La moindre toxine, la moindre bactérie, déclenchera chez le voyageur une diarrhée (turista) aussi banale qu'inévitable. C'est le risque majeur - et très mineur en même temps - pour le voyageur.

 

Comment se prémunir ?

Essentiellement en se lavant les mains avant de manger et en respectantcette règle d'or :

- Boire de l'eau potable. Faire bouillir l'eau ou la purifier avant de la consommer - ou ne boire que de l'eau en bouteille scellée.

- Vous pouvez demander à votre médecin de vous prescrire des anti-diarrhéiques (immodium, smecta...). Le plus si vous n'en avez pas besoin : ils serviront à l'hopital pour soigner des enfants !! :)

Article publié par Marie Payen • Publié Mardi 17 janvier 2012 • 802 visites

Haut de page