Taizé 2022 durant l'Octave de Pâques

Reportages et photos de notre pèlerinage diocésain version 2022

Lundi 18 avril

 

Grégoire et Marie IMG_20220418_150002  
Grégoire et Marie
Grégoire et Marie
IMG20220418082739 IMG20220418082739  

Nous sommes partis sous un beau ciel tout baigné de la lumière de Pâques. Une trentaine de jeunes venus de tout le diocèse se retrouve de bon matin à la maison du diocèse de Raismes.

Direction la colline de Taizé pour une semaine dans la joie pascale toute renouvellée. 5 animateurs dont le père Théophane Hun les accompagnent pour les entourer dans ce pèlerinage de confiance sur la terre.

 

 

 

 

 

Témoignage de Madeleine, Timothé, Jean-Baptiste et Émile de l'aumônerie du lycée Notre Dame de Valenciennes.

 

Nous arrivons vers 17h. Déchargement des gros sacs (trop chargés ?) et direction dans la zone M pour faire connaissance avec la communauté en la personne d'un jeune engagé au service de Taizé.

Nous recevons ainsi le message annuel de Frère Aloïs pour 2022 : "Devenir des artisans d'unité". Un message qui retentit d'autant plus fort face à l'actualité troublante depuis ces dernières semaines en Europe.

Après avoir regagné nos chambres, nous voilà déjà rassemblés pour le repas puis vient le temps de la prière.

Nous sommes touchés par la beauté des chants. Le temps de silence nous rejoint.

Nous voilà enfin à Taizé et d'entrer pour 7 jours dans les trois prières quotidiennes, les partages bibliques et les services ! 

 


 

Mardi 19 avril

 

Réveil autour de 7 heures pour ne pas être en retard à la prière ! Puis petit déjeuner et partage biblique.

Chaque jeune fait connaissance avec son groupe. Certains choisissent d'échanger en anglais ou en allemand. Pas toujours facile ! mais l'accueil est incroyable. Chacun faisant un effort pour être compris et comprendre l'autre. Justement, le texte biblique est sur la tour de Babel !

Tous les jeunes recoivent un carnet de chants (de Taizé !) lors du rendez-vous diocésain en fin de matinée. 

 

Témoignage d'Albane, 17 ans d' Avesnes-sur-Helpe

 

Puis la prière et le repas du midi s'enchaînent. L'après midi, nous retrouvons nos groupes du matin pour une activité ou un service. 

Le goûter puis le repas du soir permettent de faire encore mieux connaissance. Voici ensuite l'heure de la prière pour confier notre journée, et dire merci pour tous les sourires sur les visages croisés, les jeux et les échanges avec ceux qu'on ne connaissait pas encore hier et qui nous donnent d'avoir confiance et de croire en ce monde !

 

 

 

 

 

Témoignage de Mathilde, 15 ans emmenée par ses cousins du Valenciennois

 


 

Mercredi 20 avril

 

Jayani Taizé 2022 35  
Jayani
Jayani
Témoignage de Jayani, 16 ans, en 2nde, venue à Taizé avec le groupe de l'aumônerie de Valenciennes :

"C'est la deuxième fois que je viens à Taizé, et ce que j'aime le plus, c'est de parler à beaucoup de gens différents où la barrière de la langue ne compte pas ! Il y a aussi les chants de Taizé qui sont magnifiques et me porte dans la prière."

 

Guillaume IMG20220419165023  
Guillaume
Guillaume

Témoignage de Guillaume, 21 ans, Étudiant en musicologie à Lille

"Ce matin, j'ai participé à l'introduction biblique du frère Sebastian sur le texte de la tour de Babel. Nous nous sommes ensuite mis par petits groupes pour discuter autour du texte et sur le thème "devenir artisans d'unité". J'ai bien aimé nos échanges sur le comment vivre ensemble en conjuguant vie commune et besoins personnels, tout en acceptant les différences des autres.

Je trouve fascinant de voir comment les relations se créent à Taizé. On en vient à se dire des choses très personnelles dans les groupes de partage alors qu'on s'est rencontré une heure auparavant !"

 

Hélène, jeune professionnelle dans l'enseignement, à Valenciennes DSC_0077 DSC_0077  

Hélène connaissait déjà Taizé pour y être allée en tant qu'ado, elle y revient aujourd’hui en tant qu'adulte. C’est un lieu spirituel auquel elle tient particulièrement.

 

Tout comme les plus jeunes, les adultes ont également un partage biblique introduit par un frère. Ce qu’Hélène a particulièrement apprécié, c’est de se retrouver dans un groupe à la fois singulier et pluriel, avec une diversité culturelle (allemand, suédois, suisse, français) et cultuelle (catholiques et protestants)…

Les activités, les discussions sont alimentées par les “Workshop” qui ont lieu en fin de journée. Exemple : Conférence sur le quotidien d’une jeune copte égyptienne (chrétienne dans un pays musulman) - Conférence sur l’écologie par un professeur d’écnonomie… 

 

Du côté du service, Hélène appartenait à l’équipe cuisine (nettoyage des cuisines après les repas). Cela permet à chacun de se retrouver et de parler des raisons qui les ont amenées notamment à Taizé. Cette semaine lui a donc semblé trop courte et revenir plus vite ou plus longtemps est une perspective qu’elle envisage avec joie.

 


 

Jeudi 21 avril

 

Mgr Vincent Dollmann nous a rejoint sur la colline de Taizé en cette fin d'après midi. Il est arrivé avec Richard, séminariste rattaché à la paroisse de Notre Dame du saint Cordon.

Dans le jardin derrière l'église de la Réconciliation, assis par terre en cercle autour de notre évêque, il nous a adressé quelques mots sur l'importance d'avoir un lieu de ressourcement comme celui-ci.

Mgr nous livre que, lorsqu'on a 15-18 ans, on construit sa vie tant du point de vue professionnel que personnel. C'est le moment de se demander si on veut vivre de l'évangile ou pas et cela, ce n'est pas dans un centre d'orientation qu'on l'apprend. En cela, Taizé est un de ces lieux propices à cette réflexion. 

La rencontre s'est achevée par quelques questions avant le repas puis la prière du soir. Rendez vous demain pour la célébration de la messe à la crypte.

Taizé 2022 Taizé 2022  Taizé 2022 2 Taizé 2022 2  

 

Témoignage de Daphné, 15 ans de Valenciennes

 

Témoignage de Théandre, 16 ans de Valenciennes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Samuel et Jean Samuel et Jean  
Samuel et Jean
Samuel et Jean

Samuel, 22 ans, de Tilloy les Marchiennes vient depuis quelques années à Taizé.

les jeunes sont accueillis suivant leur classe d'âge et les activités des jeunes adultes sont différentes de celles des 15-17. 

Voici le témoignage de Samuel

"Cela fait 3 ou 4 fois que je viens à Taizé. La première fois, c'était avec mon groupe de confirmands en 2018. Et depuis j'aime bien y revenir.

Ici on est un peu comme au paradis. Et à l'extérieur, moi, je dis que c'est un peu l'état sauvage ! Tout le monde est bienveillant avec chacun. On est un peu comme dans une bulle.

Pour les services, je suis dans un groupe où on parle anglais. Je comprends mais c'est parfois un peu compliqué d'échanger.

Chacun fait des efforts pour communiquer"

Ici, Samuel nous raconte le service qu'il fait à Taizé :

 

Témoignage de Marie-Jo, Serviteur de l’Evangile à Valenciennes Taizé 2022 12 Taizé 2022 12  
Marie-Jo
Marie-Jo

"A Taizé, les jeunes sont plus indépendants : ils prennent leur responsabilité. Tous les jours, un frère de la communauté apporte son enseignement sur un extrait de la Bible. Ce texte est accompagné de plusieurs questions qui rejoignent le jeune dans sa vie quotidienne et personnelle. "


 

Vendredi 22 avril

Thibaut, Samuel et Arthur Taizé 2022 9  
Thibaut, Samuel et Arthur
Thibaut, Samuel et Arthur
Frère Aloïs et Mgr Dollmann Frère Aloïs et Mgr  

 

Témoignage de Thibaut, 15 ans de Valenciennes.

Thibaut prépare sa confirmation avec le groupe des scouts et guides de France de Quiévrechain. Il nous partage son expérience des trois prières quotidiennes à Taizé. De plus,  il nous parle aussi du repas qu'il a partagé ce midi à la table des frères et avec Mgr Dollmann.

 

Au soir de son arrivée, Mgr mange avec les jeunes le repas simple de Taizé.
Les paroles de l'évêque touche particulièrement Jean, 15 ans : "Il nous a dit qu’il est important de ne pas savoir seulement ce qu’on veut faire dans la vie mais ce qu’on veut faire de sa vie. Et cela résonne particulièrement à l'heure où nous devons faire des choix qui esquissent déjà notre avenir".

Taizé 2022 22 Taizé 2022 22  

Lors de son homélie au cours de la messe dans la crypte, le père Théophane nous fait remarquer que les évangiles entendus cette semaine nous parlent de la résurrection du Christ. C'est l'octave Pascal comme un long dimanche qui dure une semaine !

Cette résurrection nous concerne encore aujourd'hui, dans nos vies présentes, ici et maintenant.
 
Même si ce pèlerinage nous a fait vivre un moment à part, un moment hors du temps, avec une proximité avec le Seigneur, une fraternité, une paix du cœur, le père Théophane nous encourage à continuer à vivre tout cela à notre retour dans notre famille, nos groupes, notre lycée…

Pour cela, essayons de vivre des moments de reconnaissance de Christ dans nos vies. 
Soyons attentifs à tous les signes qui nous donneront de dire comme Pierre "C'est le Seigneur !"

Accueillons la force du ressuscité et passons du filet vide des disciples au filet plein rempli de grâce et de force !

 

Témoignage de Guillaume, 21 ans, étudiant en musicologie de Lille Guillaume et Marie Guillaume et Marie  

 

Très attaché à ce lieu, Guillaume a été volontaire à Taizé durant deux mois en 2021 (durant les mois de juillet et août). 

L’idée lui est venue lors du confinement où les frères avaient ouvert leur communauté aux étudiants qui souhaitaient réviser au calme. 

 

Être volontaire, c’est goûter à la vie communautaire entre volontaires, vivre les trois temps de prière avec les frères comme chaque visiteur, et c’est aussi prendre en charge diverses tâches pratiques pour les pèlerins de passage.

C'est par exemple diriger les lignes des services par les pèlerins de passage (cuisine, église, logement…).

 

Cette expérience lui a beaucoup apporté au niveau spirituel, lui permettant de réfléchir sur sa foi, sur sa vie, sur ses capacités. On grandit dans toutes ces expériences de contact entre volontaires, d’échanges après les prières, les services… Cela permet aussi de tisser des liens d'amitié avec d'autres jeunes français ou étrangers.

De plus, chaque volontaire est accompagné par un frère durant sa présence à Taizé (pour les filles c’est une sœur). En résumé, une expérience enrichissante qu'il recommencerait bien si ses études lui permettent.

 


 

Samedi 23 avril

 

Taizé 2022 29 Taizé 2022 29  Marie Payen, co-responsable du service de la pastorale des Jeunes du diocèse de Cambrai, nous propose de continuer à vivre l'esprit de Taizé de retour chez nous.

Au moment où nous allons découvrir de qui nous étions l'ange gardien et de qui nous étions le protégé, Marie nous donne quelques points de repères pour que cette semaine à Taizé dure encore par delà ce pèlerinage. Comment ?

- En emmenant l'esprit de Taizé avec soi. Que cette semaine ne soit pas seulement une parenthèse : soyons ceux qui apportent l'esprit de Taizé là où nous sommes.

- En pratiquant la relecture. C'est-à -dire, en faisant mémoire des moments importants où nous avons senti que Dieu était là, et où nous avons senti qu'il était bon que le Seigneur soit là, avec nous. Nous pourrons ainsi être des chrétiens accomplis, des hommes et des femmes créés par Dieu, avec la volonté de donner le meilleur de nous-mêmes.

- Pour garder l'esprit de Taizé, n'hésitons pas à user de ces outils : le silence, la simplicité, la prière.

 

Témoignage de Caroline, 17 ans de Solesmes qui prépare sa confirmation avec l'aumônerie de Valenciennes

Témoignage de Daphné et Myrtille de Valenciennes : Que dire à un ami pour le convaincre de venir à Taizé ?

 

Taizé 2022 37 Taizé 2022 37  Juste avant la prière du soir, Frère Aloïs (le prieur de la communauté des frère de Taizé) a rencontré tous les pèlerins présents : 

Frère Aloïs rappelle que nous somme dans l'octave Pascal et que nous célébrons la résurrection du Christ pendant encore de longs jours, tant cet événement est important dans notre foi. 

 

Frère Aloïs répond ensuite à quelques questions : la raison du changement de décor du choeur, le nombre de frères (75), l'âge du plus agé (93), du plus jeune (26)...

Une jeune fille lui demande s'il a un message à nous délivrer pour nous préparer à la Pentecôte... La réponse de frère Aloïs est de se préparer en "respirant profondément" car nous ne prenons pas assez au sérieux notre respiration. Il pose même la question de se demander si notre respiration physique ne serait pas un peu comme un sacrement de l'Esprit Saint... L'Esprit Saint bien présent et que nous ne voyons pas, un peu comme notre respiration... 

Article publié par Com Jcc • Publié le Vendredi 15 avril 2022 • 2837 visites