« Urgence incendie » pour 100 orphelins de Dapaong

Dans la nuit du 29 août 2023, il y a quelques jours seulement, un incendie s'est déclaré au premier étage de la Maison Sainte-Monique. L'orphelinat des filles créé par soeur Marie-Stella est en partie détruit...

Merci d'avoir entendu l'appel de Soeur Marie Stella que vous avez transformé en acte !

Le container est plein. Nous vous tiendrons au courant lors d'un prochain envoi.

Merci pour votre générosité 

 

Voilà plus de vingt ans, soeur Marie Stella est entrée en guerre contre le sida, cette maladie qui détruit l'homme dans toutes ses dimensions, physique, psychique, sociale, spirituelle. Une maladie qui fait des ravages dans son pays, le Togo, plus spécialement dans la région pauvre des Savanes au Nord (à Dapaong). En vingt ans, avec son association, elle prend en charge 1500 enfants orphelins et souvent malades du Sida, et accompagne 3000 adultes ; elle crée un centre de santé, une ferme, une bibliothèque, des ateliers de formation. Le VIH au Togo est révélateur de tous les autres maux : il rend la pauvreté encore plus extrême dans une région où les gens souffrent de malnutrition.

 

Et voilà que dans la nuit du 29 août 2023, il y a quelques jours seulement, un incendie s'est déclaré au premier étage de la Maison Sainte-Monique de son association "Vivre dans l'Espérance ». Déclenché aux environs de 22h, le feu n'a été maîtrisé qu'autour d'1h du matin par les pompiers aidés des habitants du quartier.

 


 

Le pire a été évité. Tous les enfants ont été évacués à temps. Ils ont été très choqués par l'intensité des flammes. Certains orphelins n’avaient qu’une seule photo ou un seul objet les reliant à leurs parents décédés du SIDA. Et tout est parti en fumée.

Les dégâts matériels sont considérables Le premier étage de la maison Sainte-Monique est complètement inutilisable. Les dortoirs dont les lits et matelas, les vêtements de 100 enfants, les outils scolaires et objets personnels sont détruits. La salle d’étude a également été entièrement ravagée tout comme le grenier renfermant les réserves de nourriture.

Malgré l’accablement, Sœur Marie-Stella et Maman Rita (l’intendante) et leurs amis veulent rester fidèles à leur devise : « Vivre dans l’Espérance ».

 

 

L’association « Les enfants de l’espoir » qui fédère toutes les associations qui soutiennent l’œuvre de sœur Marie Stella lance déjà un appel au don. Il faudra reconstruire, acheter mais aussi accompagner psychologiquement les enfants qui vivent un réel traumatisme.

La Pastorale des Jeunes du diocèse de Cambrai (qui fait partie des Enfants de l’espoir) a entendu l’appel de sœur Marie-Stella pour une aide plus immédiate. Un conteneur (70 mètres cubes) est organisé par la pastorale des Jeunes du diocèse.

Il faut d’urgence des lits, des armoires, du linge de toilette, des vêtements (0 à 18 ans), des chaussures, des sacs, des produits d’hygiène, des draps, du matériel scolaire (trousses, cahiers, stylos…), de la vaisselle, casseroles, fourchettes, bols assiettes, chariots, poubelles,matériel de ménage, armoires...

Nous faisons appel à votre généroristé pour collecter ces affaires !

Attention: l'idée est de ne pas donner des affaires dignes de la décharge...

Le défi est de remplir un container de 70 mètres cubes pour permettre un envoi rapide.


Il est possible de déposer vos dons jusqu'à la fin du mois de septembre dans l'un de ces lieux :

 

- l'institution Notre-Dame de la Providence à Orchies Rue Des Glycines 59310 Orchies

- la maison paroissiale à Orchies 87, Rue Albert Poutrain (entre 9h30 et 11h30)

- la maison du diocèse à Raismes  174, rue Léopold Dusart

- chez les soeurs Hospitalières à Saint Amand les Eaux  877, rue de Roubaix

- à l'institution St Jean à Douai (de 9h à 12h et de 14h à 18h).

 

Il est également possible de faire un don financier par Les enfants de l'espoir 

Contact : Marie Payen 06 68 17 88 86

 

 

Article publié par Marie Payen • Publié le Lundi 04 septembre 2023 • 4181 visites