Monseigneur Dollmann nous écrit

Monseigneur nous adresse une lettre pour nous encourager à tenir bon, ancrés dans le Christ et dans le service des autres.

Chers jeunes,jeunes.cathocambrai.com jeunes.cathocambrai.com  

 

Avec la fermeture des écoles et universités et le confinement à domicile, nous avons maintenant à vivre ce temps au mieux en organisant nos journées, entre les études, l’aide aux travaux ménagers et les détentes.

 

A ce programme, je vous invite à ajouter un temps de prière et de solidarité. Nous sommes en Carême, certains d’entre vous se préparent à un sacrement, le baptême, la confirmation ou la communion, d’autres à la Profession de foi, d’autres cherchent à vivre leur vie chrétienne et s’interrogent sur la manière plus radicale de suivre le Christ, d’autres encore cherchent un sens à leur vie.

 

A côté des activités quotidiennes, pourquoi ne pas choisir un temps de prière : une des prières apprises par coeur (Notre Père, Je vous salue, Je crois en Dieu…), des refrains de Taizé, le chemin de croix, mais encore la lecture de la Parole de Dieu?

Pourquoi ne pas suivre la messe du Pape François en direct tous les matins sur KTO (7h) ou prier le chapelet en direct de la grotte de Lourdes sur KTO (15h30) ?

 

Pourquoi ne pas s’intéresser à une figure de sainteté par la lecture d’un livre, un film? Je vous recommande deux figures que vous pourrez découvrir sur internet : Joseph Engling, séminariste et soldat allemand durant la première guerre mondiale et Carlos Acutis que le Pape François a présenté comme le cyber-apôtre de notre époque.

 

Malgré le confinement, des gestes de solidarité sont toujours possibles : un service rendu à la maison ou dans les structures qui vous accueillent, mais aussi un message par internet ou une carte à toutes les personnes seules ou malades.

 

Merci pour le témoignage de votre générosité et de votre foi. Il permet de garder vivants les liens de solidarité dans l’humanité et de construire un monde plus juste et plus respectueux de chaque personne et de toute la création. Il permet de garder tous les chrétiens dans la foi au Christ ressuscité.

 

Chaque jour dans la chapelle de l’archevêché, je célèbre la messe et prie les psaumes pour vous, pour le diocèse et le monde.

Je vous bénis et vous redis ma communion avec vous et vos proches.

 

Vincent DOLLMANN
Archevêque de Cambrai

Article publié par Anne- Fleur • Publié le Vendredi 20 mars 2020 • 150 visites